fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Comment peut-on expliquer l'absence de dénouement heureux chez Perrault (notamment dans le Petit Chaperon rouge) ? | Dissertations | Perrault | Conte

Dissertations | Perrault | Conte

Comment peut-on expliquer l'absence de dénouement heureux chez Perrault (notamment dans le Petit Chaperon rouge) ?

 Extrait du corrigé :

 Perrault avait une âme de moraliste. Contes : récits avec une morale.

 

 

Perrault => dans sa préface, explique que, dans ses contes, « la vertu est récompensée et le vice puni ». Mais il n'en demeure pas moins que certains contes n’offrent pas des fins aussi simples et que les dénouements ne sont pas tous heureux.

 

 

I- Des dénouements peu joyeux 

            A- Absence de dénouement heureux

• Chez Perrault, les fins ne sont pas toujours joyeuses :

- Le Petit Chaperon rouge est mangé…

- Le bûcheron a gaspillé stupidement ses trois souhaits dans Les Souhaits ridicules

• Fins au dénouement peut-être pas si heureux qu’il semblerait :

- Dans la Belle au bois dormant, la fin est heureuse, la princesse épouse le prince. Mais : le prince confie sa femme et ses enfants à sa mère qui est une ogresse… Ce dénouement heureux pourrait en fait ouvrir un cycle de violences. 

- Dans Peau d’âne, le dénouement semble heureux, le père ayant renoncé à ses désirs et la jeune fille pouvant se marier avec un jeune homme. Mais : le jour du mariage, nul « N’y parut avec tant d’éclat / Que le père de l’Épousée ». Le père n’essayerait-il pas de séduire sa fille malgré tout ?

 

            B- Mise en scène des défauts

• Les personnages agressifs et méchants perturbent la vie tranquille du héros. Cf. la belle-mère de Cendrillon. Cf. le loup que rencontre le Petit Chaperon rouge. Cf. la cruauté de Barbe Bleue… Le dénouement ne peut être heureux lorsque ces personnages parviennent à leurs fins cruelles… Mise en scène de leurs méchancetés…

• Lorsque le dénouement n’est pas heureux, le lecteur peut prendre conscience des défauts des personnages et de leurs actes.

Ex : dans Les Trois souhaits, le bûcheron a gaspillé sa chance… N’a pas su profiter de l’occasion…