fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Commentez le point de vue du philosophe Alain : « Le thème de tout roman, c'est le conflit d'un personnage romanesque avec des choses et des hommes qu'il découvre en perspective à mesure qu'il avance, qu'il connaît d'abord mal, et qu'il ne comprend jamais tout à fait ». | Dissertations

Dissertations

Commentez le point de vue du philosophe Alain : « Le thème de tout roman, c'est le conflit d'un personnage romanesque avec des choses et des hommes qu'il découvre en perspective à mesure qu'il avance, qu'il connaît d'abord mal, et qu'il ne comprend jamais tout à fait ».

 Extrait du corrigé :

 

=> « avance, connaît mal d’abord » : proche du roman d’apprentissage. Le héros découvre le monde et les hommes (qu’il apprend à connaître quoique jamais entièrement).

Le thème d’un roman est-il toujours celui d’un personnage qui découvre la société ?

 

I- Le personnage de roman :

              A- Un personnage de son temps

• Le personnage romanesque s'inscrit dans un genre étroitement lié à l'évolution des sociétés, notamment à leur évolution économique.

=> C'est pourquoi le personnage romanesque est particulièrement fourmillant au XIXème siècle, au moment où les valeurs d'usage (les valeurs authentiques) deviennent progressivement des valeurs d'échange. Il va en effet se définir essentiellement dans ses rapports avec un groupe, une idéologie, et fournir des attitudes exemplaires.

• Le roman de l'ère romantique (Stendhal avec Julien Sorel, Balzac avec Rastignac par exemple) met surtout en scène des personnages dont l'idéalisme se heurte au cynisme des valeurs sociales. Cf. Julien Sorel petit paysan qui doit tout apprendre des usages de la société, d’abord chez les Rênal puis à Paris. Il est, au début, jeune et innocent VS le monde qu’il rencontre. Cf. les intrigues qui se nouent à Verrières.