fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Antigone n'est-elle qu'une héroïne tragique ? | Dissertations | Anouilh | Théâtre

Dissertations | Anouilh | Théâtre

Antigone n'est-elle qu'une héroïne tragique ?

Extrait du corrigé :

Anouilh a repris le mythe, mais y a introduit quelques nuances, et notamment au sujet de l’héroïne, Antigone.

 

I- Antigone, une héroïne tragique 

            A- La fille de…

• Antigone est la fille d’Œdipe => rappelez son lourd passé familial. NB : Antigone est aussi celle qui a accompagné son père lorsque ce dernier s’est crevé les yeux.

• Anouilh, malicieusement, fait référence au mythe à plusieurs reprises. Cf. la réplique de Créon « comme ton père ! » > allusion à Œdipe.

• Antigone fait bloc avec son père > « Nous sommes de ceux » ; « Comme mon père, oui » ; « Nous sommes de ceux »…

=> Antigone se met du côté de son père, contre les autres, contre les idées des autres.

 

            B- Un destin

• Comme le rappelle très bien le Prologue, Antigone doit mourir > c’est écrit.

Destin inéluctable => héroïne tragique.

Ex : « Elle aurait bien aimé vivre Mais il n’y a rien à faire. Elle s’appelle Antigone et il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout ».

• Antigone est très consciente de son rôle. Cf. ce qu’elle dit à Ismène : «  A chacun son rôle. Lui, il doit nous faire mourir, et nous, nous devons aller enterrer notre frère. C'est comme cela que ç'a été distribué. Qu'est-ce que tu veux que nous y fassions ? » > Rappelle les règles de la tragédie. Cf. métalangage avec « son rôle » ; « distribué » + « doit nous faire » / « nous devons ».

« Qu'est-ce que tu veux que nous y fassions » > Antigone rappelle qu’elles n’ont pas le choix.