fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Théodore Agrippa d’Aubigné, L'Hécatombe à Diane, « Au tribunal d'amour, après mon dernier jour ». | Commentaires composés

Commentaires composés

Théodore Agrippa d’Aubigné, L'Hécatombe à Diane, « Au tribunal d'amour, après mon dernier jour ».

 Théodore Agrippa d’Aubigné, L'Hécatombe à Diane, « Au tribunal d'amour, après mon dernier jour ».

 

  1. Au tribunal d'amour, après mon dernier jour,
  2. Mon coeur sera porté diffamé de brûlures,
  3. Il sera exposé, on verra ses blessures,
  4. Pour connaître qui fit un si étrange tour,

 

  1. A la face et aux yeux de la Céleste Cour
  2. Où se prennent les mains innocentes ou pures ;
  3. Il saignera sur toi, et complaignant d'injures
  4. Il demandera justice au juge aveugle Amour :

 

  1. Tu diras : C'est Vénus qui l'a fait par ses ruses,
  2. Ou bien Amour, son fils : en vain telles excuses !
  3. N'accuse point Vénus de ses mortels brandons,

 

  1. Car tu les as fournis de mèches et flammèches,
  2. Et pour les coups de trait qu'on donne aux Cupidons
  3. Tes yeux en sont les arcs, et tes regards les flèches. 

 

Extrait du corrigé :

Sonnet > 2 quatrains, 2 tercets.

14 alexandrins.

Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA.

Rimes du type CCD EDE > sonnet français.    

Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et masculines.

 

I- L’amour jugé 

            A- Situation

• Situation : le poète dit « je ». Cf. toutes les marques de 1e personne. Ex : « mon dernier jour » (> sa mort) ; « mon cœur » ; « ses blessures ».

NB : « mon cœur » > synecdoque pour dire « moi » (le poète) mais en insistant sur ses sentiments.

Marques aussi de la 2e personne du singulier dans le 2e quatrain « toi » > on peut supposer qu’il s’agit de la femme aimée. Tutoiement : complicité, proximité…

• « Au tribunal d'amour, après mon dernier jour » > césure à l’hémistiche 6/6. Rimes internes. Cf. « amour » / « jour » (parallélisme). Dans ce 1e vers, 3 éléments sont évoqués : le jugement, l’amour et la mort.