fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Charles Baudelaire, Les Épaves, « Le coucher du soleil romantique ». | Commentaires composés | Baudelaire | Poésie

Commentaires composés | Baudelaire | Poésie

Charles Baudelaire, Les Épaves, « Le coucher du soleil romantique ».

 Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,

Comme une explosion nous lançant son bonjour !

- Bienheureux celui-là qui peut avec amour

Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !

 

Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,

Se pâmer sous son oeil comme un coeur qui palpite...

- Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,

Pour attraper au moins un oblique rayon !

 

Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ;

L'irrésistible Nuit établit son empire,

Noire, humide, funeste et pleine de frissons ;

 

Une odeur de tombeau dans les ténèbres nage,

Et mon pied peureux froisse, au bord du marécage,

Des crapauds imprévus et de froids limaçons.

 

Extrait du corrigé :

  Charles Pierre Baudelaire : poète né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 août 1867 dans la même ville, et plus précisément rue du Dôme, dans la maison de santé du Dr Duval.

Il est l’auteur des Fleurs du mal, des Petits poèmes en prose mais aussi d’autres œuvres comme sesSalons.

Baudelaire : poète très important dans la poésie française => est au carrefour de la « tradition » et de la modernité poétique. Héritage classique, romantique (temps qui passe, angoisse, importance du moi… + très nombreux alexandrins, le vers hugolien par excellence, etc.). et une tendance des Parnassiens : la beauté, la perfection du texte. Poèmes réguliers et souvent à forme fixe. Cf. ses très nombreux sonnets et ses pantoums.

Poète controversé et violemment attaqué de son vivant, Charles Baudelaire devient le modèle de très nombreux poètes qui s’engageront dans la voie qu’il avait ouverte. Il est considéré comme « le vrai Dieu » par Rimbaud,  « le plus important des poètes » par Valéry…

 

 

Les Épaves : recueil de Baudelaire sont édité à Bruxelles en 1866.

Selon l’éditeur des Épaves, Auguste Poulet-Malassis, ce recueil regroupe des « bribes, morceaux poétiques condamnés ou inédits », à nouveau rendus au public après leur condamnation et leur retrait-censure des Fleurs du Mal en 1857.

 

« Le coucher du soleil romantique » : sonnet composé de deux quatrains et de deux tercets.

-14 alexandrins.

- Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA. Par contre, ce ne sont pas les mêmes rimes entre les deux quatrains.

- Rimes du type CCD, EED dans les tercets > sonnet italien ou marotique.

- Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

- Titre du poème qui renvoie à la poésie romantique − Baudelaire est au carrefour entre la tradition et la modernité poétique.

 

 

I- Le soleil 

            A- Le soleil

• Le poème s’ouvre sur une note optimiste, gaie.

Bonheur du lever du soleil, du début de la journée.

-Cf. l’exclamation des vers 1 et 2.

- Connotations mélioratives. Ex : « beau » ; « tout frais » ; cf. la comparaison « comme une explosion ».

- Champ lexical du matin, du début de la journée. Cf. « il se lève » ; « son bonjour ».

- Assonance en [è] qui donne aussi une note gaie au poème. Cf. « Que le soleil est beau quand tout fraisil se ve ».

• Personnification du soleil. Cf. « tout frais » ; « se lève » ; « lançant son bonjour » > donne des caractéristiques humaines au soleil. Sorte de voisin. Cf. « nous lançant son bonjour ! ». « Nous », pronom de 1e personne du pluriel renvoyant probablement aux hommes en général.