fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Théophile de VIAU, « Les Parques ont le teint plus gai que mon visage ». | Commentaires composés

Commentaires composés

Théophile de VIAU, « Les Parques ont le teint plus gai que mon visage ».

 Théophile de VIAU, « Les Parques ont le teint plus gai que mon visage ».

 

Sonnet

 

  1. Les Parques ont le teint plus gai que mon visage,
  2. Je crois que les damnés sont plus heureux que moi :
  3. Aussi le vieux tyran qui leur donne la loi
  4. Des peines que je sens n'a jamais eu l'usage.

 

  1. Les jours les plus sereins pour moi sont pleins d'orage,
  2. Les objets les plus beaux pour moi sont pleins d'effroi,
  3. Et du plus doux accueil que me fasse le Roi,
  4. Mon esprit insensé croit souffrir un outrage.

 

  1. Ton injuste mépris m'a fait cette douleur,
  2. Depuis incessamment je rêve à mon malheur,
  3. Et rien plus que la mort ne me peut faire envie.

 

  1. Voyez, si mon malheur s'obstine à me punir,
  2. Je pense que la mort refuse de venir,
  3. Parce qu'elle n'est point si triste que ma vie. 

Extrait du corrigé :

Théophile de Viau (1590-1626) : poète et dramaturge baroque français, connu pour ses poèmes licencieux et son athéisme.

NB : Bien qu’un moment protégé du roi Louis XIII, il a dû se convertir au catholicisme, et vivre longtemps caché suite à des peines d’exil prononcées contre lui. Il a en effet été accusé à tort d’avoir publié des poèmes obscènes. On lui reprochait en fait ses croyances très libres et son homosexualité.

 

« Les Parques ont le teint plus gai que mon visage » :

• Sonnet > forme fixe composée de quatorze vers de 14 alexandrins, organisés en deux quatrains à rimes identiques embrassées (ABBA ABBA) + de deux tercets.

• Rimes du type CCD, EED dans les tercets > sonnet italien ou marotique.

• Qualité des rimes :

- Rimes riches. Ex : « orage ; outrage ».

- Rimes suffisantes. Ex : « envie ; vie ».

• Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

 

I- Les tourments du poète 

            A- Pénible condition du poète

• Marques de 1e personne > le poète parle en son nom.

Ex : « mon » ; « je » ; « moi »…

• « Les Parques » : divinités maîtresses du sort des hommes > déroulaient le fil de leur vie et pouvait le couper. Tiennent le fil des destinées humaines.

• Assonance en [a]. Cf. « Parques ; visage ; crois ; moi ; loi ; n’a ; jamais ; usage ».