fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Bosquet, Un jour après la vie, « Passage d'un poète ». | Commentaires composés | Bosquet | Poésie

Commentaires composés | Bosquet | Poésie

Bosquet, Un jour après la vie, « Passage d'un poète ».

 

  1. Le poète est passé : un remous dans l'argile
  2. se dresse en monument,
  3. avec soudain le bras qui se profile,
  4. la lèvre et l'oeil aimants ;

 

  1. Le poète est passé : le ruisseau qui hésite,
  2. devient fleuve royal ;
  3. il n'a plus de repos ni de limites ;
  4. il ressemble au cheval.

 

  1. Le poète est passé : au milieu du silence
  2. s'organise un concert,
  3. comme un lilas ; une pensée se pense,
  4. le monde s'est ouvert.

 

  1. Le poète est passé : un océan consume
  2. ses bateaux endormis.
  3. La plage est d'or et tous les ors s'allument
  4. pour s'offrir aux amis.

 

  1. Le poète est passé : il n'est plus de délire
  2. qui ne soit oeuvre d'art.
  3. Le vieux corbeau devient un oiseau-lyre.
  4. Il n'est jamais trop tard

 

  1. pour vivre quinze fois : si le poète hirsute
  2. repasse avant l'été,
  3. consultez-le car de chaque minute
  4. il fait l'éternité. 

 

Extrait du corrigé :

Poème composé de 6 quatrains.

Quatrains : vers 1 > alexandrin ; vers 2 et 4 > hexamètres (2 moitiés d’alexandrin) ; vers 3 > décasyllabe.

Rimes croisées du type ABAB. Ex : « consume ; endormis ; s’allument ; amis ».

 

5 anaphores > « Le poète est passé ».

=> Antithèses entre le moment avant le passage du poète et celui après.

 

NB : à vous d’ajoutez à ce plan vos propres remarques aussi bien sur le style, la forme que sur le fond (le message du poète).

 

I- Le poète donne vie, donne de l’énergie et de la splendeur.

NB : notez toutes les connotations mélioratives qui sont attachées à ce qu’apporte le poète (après son passage).

            A- Le poète donne la vie

• Antithèse : « dans l'argile » > malléable VS « monument » > solide.

=> Personnification du monument. Cf. « le bras » ; « la lèvre et l'œil » > caractéristiques humaines.

• « un océan consume » > langueur, vie qui s’étiole ; « ses bateaux endormis » > inaction VS « La plage est d'or et tous les ors s'allument » > champ lexical de la lumière et de la richesse => vie.