fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : « Ah ! s'il nous faut des fables, que ces fables soient du moins l'emblème de la vérité ! J'aime les fables des philosophes, je ris de celles des enfants, et je hais celles des imposteurs ». Dans quelle mesure cette déclaration de L'Ingénu dans l'oeuvre éponyme correspond-elle à Candide. | Dissertations | Voltaire | Conte philosophique

Dissertations | Voltaire | Conte philosophique

« Ah ! s'il nous faut des fables, que ces fables soient du moins l'emblème de la vérité ! J'aime les fables des philosophes, je ris de celles des enfants, et je hais celles des imposteurs ». Dans quelle mesure cette déclaration de L'Ingénu dans l'oeuvre éponyme correspond-elle à Candide.

 Extrait du corrigé :

En quoi Candide est-il un conte amusant, fictif mais qui en même temps raconte, évoque la vérité ?

 

Candide > Apologue, et plus précisément, un conte philosophique.

 

I- La fantaisie du conte

            A- La simplicité de Candide

L’intrigue du conte est simple, il n’y a pas à cherche beaucoup pour comprendre.

• Candide : les personnages sont tous bons ou mauvais. Voltaire décrit le parcours d’un jeune homme naïf qui parcourt le monde (voyage initiatique du héros), accompagné de Pangloss son mentor, un philosophe pour qui « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes ».

• Les personnages sont tous bons ou mauvais. Personnages décrits de manière imagée. Cf. le frère Giroflée est un moine théatin de Venise, ami de Paquette (ont des noms champêtres !) qui est : "frais, potelé, vigoureux".

• Évoquez l’aventure amoureuse de Candide et de Cunégonde au début du livre : reprise du topos (pastiche) de la rencontre amoureuse ou la péripétie qui fait débuter le conte : le héros, propulsé par les “grands coups de pied dans le derrière” est brutalement “chassé du paradis terrestre” pour avoir cru au bonheur avec Mlle Cunégonde !

• Aspects merveilleux du livre : les morts reviennent. Cf. la résurrection de Cunégonde.

 

             B- Un conte amusant