fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Colette, Sido, « Ô géraniums, ô digitales... | Commentaires composés | Colette

Commentaires composés | Colette

Colette, Sido, « Ô géraniums, ô digitales...

             Ô géraniums, ô digitales (1)... Celles-ci fusant des bois-taillis, ceux-là en rampe allumés au long de la terrasse, c'est de votre reflet que ma joue d'enfant reçut un don vermeil. Car « Sido » aimait au jardin le rouge, le rose, les sanguines filles du rosier, de la croix de Malte (1), des hortensias, et des bâtons-de-Saint-Jacques, et même le coqueret-alkékenge (1), encore qu'elle accusât sa fleur, veinée de rouge sur pulpe rose, de lui rappeler un mou (2) de veau frais... À contrecoeur elle faisait pacte avec l'Est : « Je m'arrange avec lui », disait-elle. Mais elle demeurait pleine de suspicion et surveillait, entre tous les cardinaux et collatéraux (3), ce point glacé, traître aux jeux meurtriers. Elle lui confiait des bulbes de muguet, quelques bégonias, et des crocus mauves, veilleuses des froids crépuscules.

   Hors une corne de terre, hors un bosquet de lauriers-cerises dominés par un junko-biloba (1) − je donnais ses feuilles, en forme de raie, à mes camarades d'école, qui les séchaient entre les pages de l'atlas − tout le chaud jardin se nourrissait d'une lumière jaune, à tremblements rouges et violets, mais je ne pourrais dire si ce rouge, ce violet, dépendaient, dépendent encore d'un sentimental bonheur ou d'un éblouissement optique. Étés réverbérés par le gravier jaune et chaud, étés traversant le jonc tressé de mes grands chapeaux, étés presque sans nuits…

 

1. nom de plantes

2. mou : viande pour l'alimentation des chats.

3. cardinaux et collatéraux : les points cardinaux sont les quatre points de l'horizon (nord, sud, est, ouest), les points collatéraux sont situés entre deux points cardinaux et à égale distance de ces derniers.

 

Extrait du corrigé :

Dans cet extrait, la narratrice enfant raconte les promenades qu’elle faisait très tôt le matin dans la nature, campagne présentée comme une sorte de paradis, de lieu de bonheur...

 

 => Pendant tout ce passage, hommage rendu à la nature. Nombreux noms de fleurs cités. Connaissance en botanique (noms précis…). Lyrisme. Amour de Sido pour son jardin, pour les fleurs. Véritable tendresse, amitié pour les fleurs aussi bien chez la mère que chez la fille.

 

I- Un texte poétique 

            A- Un texte lyrique et poétique

• Montrez que le lyrisme est très présent dans cet extrait. Évocation lyrique de ses escapades dans la campagne.

• Cf. le sentiment de vénération qui se dégage à travers les hyperboles. Ex : « j'aimais tant l'aube », « je révérais »… Cf. l’énumérations de fruits > richesse de la nature bienfaisante…

• Cf. l’assonance en [è] lorsqu’elle évoque le brouillard. Ex : « descendais ; dormait ; atteignait ; bien fait ; J'allais… » Assonance qui renforce le sentiment de paix, cette atmosphère paisible créée par le brouillard.

• Cf. les rythmes ternaires. Ex : « premier souffle accouru, premier oiseau, le soleil encore ovale » : rythme ternaire. Répétition de « premier » > la jeune fille semble la seule à pouvoir assister à cette naissance du jour, à cette éclosion de la nature.

• Cf. les démonstratifs comme « C'est sur ce » qui contribuent à donner sa tonalité lyrique au texte.