fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Toute comédie n'est qu'un long apologue. | Dissertations

Dissertations

Toute comédie n'est qu'un long apologue.

Extrait du corrigé :

 

Apologue : «court récit exposé sous une forme allégorique, et qui renferme un enseignement, une leçon de morale pratique».

Comédie : pièce de théâtre qui recourt au comique et qui se finit bien, généralement par un mariage…

 

Pourquoi rapprocher les deux genres, pourquoi dire qu’une comédie serait un long apologue ?

=> Cf. la valeur / l’utilité du rire.

La fonction première de la comédie est donc bien de d’amuser. Mais si le rire est le dessein premier, évident de la comédie, est-ce le seul ?

 

I- Le rire de la comédie

                       A- La farce

• La recherche du rire => les quiproquos, les rencontres fortuites, les retournements de situation, les coups de bâton.

Cf. Évoquez par exemple une pièce du Moyen Âge, Le Médecin malgré lui de Molière ou les vaudevilles de Feydeau (maris cocus, les amants dans le placard, pots de chambre…).

• Éléments récurrents (rassurants) : l’homme est souvent bête, alcoolique, rustre, ridicule. La femme est souvent rusée, revêche et avare, avec un amant ou au contraire trop belle pour son mari. On retrouve des personnages traditionnels comme Arlequin avec son bâton et sa bouteille, le valet fourbe, le mari qui porte les cornes…

∆) recherche du rire, rire franc : moment de détente.