fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans quelle mesure la description du décor, dans le roman, participe-t-elle à la construction du personnage ? | Dissertations | roman

Dissertations | roman

Dans quelle mesure la description du décor, dans le roman, participe-t-elle à la construction du personnage ?
Répondre à cette question de manière ordonnée en s'appuyant sur les textes du corpus.

 Extrait du corrigé :

 

Point méthode : « Dans quelle mesure » : ce type de question vous demande de réfléchir à la question mais aussi de nuancer votre propos.

=> en quoi la description du décor dit quelque chose sur le personnage ?

 

Questions :

1) Étudiez la notion de point de vue : par qui le décor est-il perçu dans chacun des extraits ?

2) Quel est, pour chacun des textes, le rôle du décor dans l'action ?

 

              « Point de vue » = focalisation > par quel angle le narrateur présente-t-il l’action, les personnages, le décor…

Focalisation zéro = narrateur omniscient => narrateur qui sait tout, qui peut tout vous expliquer…

Focalisation interne = tout est vu, perçu par un personnage.

Focalisation externe = tout est vu sans aucune explication, c’est comme si le narrateur étaient une caméra, qui montre, sans expliquer.

 

              Grande différence entre la focalisation zéro et la focalisation interne. Ex : le décor > personnage. Focalisation zéro : le décor peut expliquer le personnage / Focalisation interne : le décor est perçu par le personnage > la manière dont il va ressentir, décrire, percevoir le décor va donner des informations sur lui finalement.

 

I- Le décor et la peinture du personnage 

Décor : lieu dans lequel évolue le personnage.

              A- Des lieux très précisément décrits

Les romanciers réalistes s’attachent donc à bien situer leur histoire dans un cadre, dans une temporalité… Noms de villes.

Ex : Dans le début de l’Éducation sentimentale, on note des indications spatiales (Ville-de-Montereau, quai Saint-Bernard, Parisiens, Nogent) qui accompagnent ces références temporelles => l’histoire, en devenant vraisemblable, s’insère dans l’Histoire.

• Exemples pris dans Pierre et Jean : Observation minutieuse des lieux ancrés dans une époque précise, la fin du XIXe siècle : informations sur la Normandie comme si le romancier plaçait un miroir => Maupassant énumère les petites villes côtières telles que « Saint-Jouin », « Villerville », « Houlgate », « Arromanches » et « Trouville » tout en situant l’action principale au Havre.

• Descriptions maritimes très techniques, vocabulaire de la navigation : « vergues », « flèches », « cacatois », « vents d’amont » + description des bateaux « bricks », « goélettes », « longs courriers ». => le décor de Pierre et Jean est peint de manière à en donner une image exacte, comme un miroir.

              Δ) Le lecteur peut ainsi se figurer avec précision le monde dans lequel évolue le personnage. Volonté du romancier d’être bien réaliste.

 

              B- Présentation du décor : présentation aussi du personnage