fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Émile Verhaeren, Toute la Flandre, « Un village ». | Commentaires composés | Verhaeren | Poésie

Commentaires composés | Verhaeren | Poésie

Émile Verhaeren, Toute la Flandre, « Un village ».

  

  1. Des murs crépis, de pauvres toits,
  2. Un pont, un chemin de halage,
  3. Et le moulin qui fait sa croix
  4. De haut en bas, sur le village.

 

  1. Les appentis et les maisons
  2. S'échouent, ainsi que choses mortes.
  3. Le filet dort : et les poissons
  4. Sèchent, pendus au seuil des portes.

 

  1. Un chien sursaute en longs abois ;
  2. Des cris passent, lourds et funèbres ;
  3. Le menuisier coupe son bois,
  4. Presque à tâtons, dans les ténèbres.

 

  1. Tous les métiers à bruit discord
  2. Se sont lassés l'un après l'autre
  3. Derrière un mur, marmonne encor
  4. Un dernier bruit de patenôtres.

 

  1. Une pauvresse aux longues mains,
  2. Du bout de son bâton tâtonne
  3. De seuil en seuil, par les chemins ;
  4. Le soir se fait et c'est l'automne.

 

  1. Et puis viendra l'hiver osseux,
  2. Le maigre hiver expiatoire,
  3. Où les gens sont plus malchanceux
  4. Que les âmes en purgatoire.

 

Extrait du corrigé :

 Poème composé de 6 quatrains (strophes de 4 vers).

24 octosyllabes.

Rimes croisées du type ABAB. Ex : « mains ; tâtonne ; chemins ; automne ».

Description d’un village.

 

I- Un village 

            A- Description

• Parties du village évoquées.

Cf. « Des murs crépis » ; « toits » ; « Un pont, un chemin de halage » ; « Les appentis et les maisons » ; « Village » ; « Et le moulin ».

NB « appentis » > petit toit.

• Parties > juste des évocations (sans imparfait de description, pas de grandes phrases descriptives…).. Cf. par exemple les déterminants indéfinis.

• Habitants du village. Cf. « Une pauvresse » ; « Le menuisier » ; « Un chien »…