fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Francis Ponge, La Rage de l’expression, « Le mimosa ». | Commentaires composés | Ponge | Poème en prose

Commentaires composés | Ponge | Poème en prose

Francis Ponge, La Rage de l’expression, « Le mimosa ».
Sur fond d'azur le voici, comme un personnage de la comédie italienne, avec un rien d'histrionisme...

 Sur fond d'azur le voici, comme un personnage de la comédie italienne, avec un rien d'histrionisme saugrenu, poudré comme Pierrot, dans son costume à pois jaunes, le mimosa.

Mais ce n'est pas un arbuste lunaire : plutôt solaire, multisolaire…

Un caractère d'une naïve gloriole, vite découragé.

Chaque grain n'est aucunement lisse, mais formé de poils soyeux, un astre si l'on veut, étoilé au maximum.

Les feuilles ont l'air de grandes plumes, très légères et cependant très accablées d'elles-mêmes ; plus attendrissantes dès lors que d'autres palmes, par là aussi très distinguées. Et pourtant, il y a quelque chose actuellement vulgaire dans l'idée du mimosa ; c'est une fleur qui vient d'être vulgarisée.

… Comme dans tamaris il y a tamis, dans mimosa il y a mima.

 

Extrait du corrigé :

Francis Ponge (1899-1988) : poète qui depuis son jeune âge éprouve une violente révolte contre le parler ordinaire : « N'en déplaise aux paroles elles-mêmes, étant donné les habitudes que dans tant de bouches infectes elles ont contractées, il faut un certain courage pour se décider non seulement à écrire, mais même à parler » ( Proêmes, « Des Raisons d'écrire »). Poète qui écrira principalement des poèmes en prose.

 

Ponge => Volonté d’être le poète du quotidien, du matériel, des objets et des choses.

Cf. Le Parti pris des choses : recueil publié en 1942 => L’intérêt du poète se porte sur des objets poétiques inattendus, tels un cageot, une bougie, une cigarette, une huître, une crevette, un galet…

 

La Rage de l'expression : recueil publié en 1952.

Dans ce poème, Ponge porte sont attention au mimosa.

 

Poème en prose de Ponge :

Texte court. Pas de rimes.

Succession de très courts paragraphes.

Ne se résume pas…

 

Vocabulaire

Tamaris, selon le TLFI : Arbuste originaire d'Orient, à feuilles minuscules en écailles, à grappes de petites fleurs d'un rose plus ou moins vif, cultivé dans le Midi et le Sud-Ouest comme plante ornementale.

Histrion (> histrionisme), selon le TLFI : Acteur et spécialement mime qui jouait, accompagné à la flûte, les premières farces importées d'Étrurie puis des farces grossières, les satires / Celui qui joue un rôle, se donne en spectacle.

 

 

I- Poème sur un arbuste

Mimosa : arbuste léger, qui a de fleurs légères… Poème qui rend cette impression :

            A- Évocation

• 6 paragraphes composés d’une seule phrase, sauf le 5e § (2 phrases).

• Dans ce poème, Ponge ne décrit pas méthodiquement le mimosa (VS par exemple « L’Huître » où il évoque l’extérieur puis l’intérieur et la perle…). Couche sur le papier des idées, comme s’il s’agissait d’une ébauche de réflexion.

Ici, il semble que le poète ait écrit des notes, des remarques sur cette fleur sans qu’il y ait de lien entre elles.

Ex : phrase 1, il compare le mimosa à « un personnage de la comédie italienne » et phrase 2 évoque sa couleur et sa forme…

Ex : les 2 phrases du 5e paragraphe n’ont pas de lien réel, malgré le connecteur « et pourtant »…

• Le poète semble nous donner un tableau par petite touche de cette fleur.