fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Un roman doit-il chercher à faire oublier au lecteur que ses personnages sont fictifs ? | Dissertations

Dissertations

Un roman doit-il chercher à faire oublier au lecteur que ses personnages sont fictifs ?
Vous fonderez votre réflexion sur les textes du corpus, sur ceux que vous avez étudiés en classe et sur vos lectures personnelles.

Extrait du corrigé :

 

Ce sujet porte sur le réalisme des personnages.

 

NB : le roman est un genre qui a longtemps été très méprisé. Ex : Balzac n’a jamais été admis à l’Académie française car il n’était que romancier. Le roman a, jusqu’à la fin du XIXe siècle, été considéré comme un genre mineur, bien inférieur à la tragédie, à la poésie…

Les auteurs de roman ont donc souvent été en désir de reconnaissance.  C’est une des raisons (cf. aussi l’influence de Walter Scott) pour lesquelles les romanciers ont souvent écrit des romans réalistes, des romans qui peignent la réalité > et donc des personnages réalistes.

 

Roman > œuvre de fiction. Histoire imaginée par l’auteur, personnages construits, inventés par le romancier. 

 

Le roman doit-il peindre des personnages très réels, très réalistes ou au contraire, doit-il mettre en scène des héros qui font rêver ?

Les personnages de roman doivent-ils être réalistes ?

 

I- Un héros vraiment réaliste 

            A- Limites fiction / réalité

• Volonté d’ancrer leur fiction dans la réalité. Ex : dans l’incipit de La Vie de Marianne, Marivaux fait croire qu’une personne a trouvé un manuscrit d’une femme qui a vraiment existé. Donne des dates. Cf. « Il y a six mois » ; « qu'il y a quarante ans » ; « depuis trente ans » ; « depuis ce jour là ». Donne des lieux précis, réalistes « à quelques lieues de Rennes » ; « dans une armoire pratiquée dans l'enfoncement d'un mur »…. Invente et argumente une véritable petite histoire pour expliquer la découverte du manuscrit qui était caché… (Pratique courante au XVIIIe siècle).

+ Invente un personnage qu’il présente comme ayant vécu et à qui il donne la parole => Supprime la notion de fictif.

Mais Marianne est un personnage fictif et aucun manuscrit n’a été trouvé. Ce roman a été imaginé et écrit par Marivaux => effet de réalisme.

Veut que l’on pense que son histoire est vraie et que le personnage a existé. Cf. aussi La Religieuse de Diderot.