fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Est-il indispensable de voir représenter une pièce de théâtre pour en apprécier les divers intérêts ? | Dissertations | Théâtre

Dissertations | Théâtre

Est-il indispensable de voir représenter une pièce de théâtre pour en apprécier les divers intérêts ?

 Extrait du corrigé :

 

 

Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ». Le texte théâtral, comme tout texte peut être lu mais sa spécificité le destine à être représenté – excepté le « théâtre dans un fauteuil » de Musset => véritable spectacle. Salle de théâtre => endroit fermé, moment à part, le temps de la représentation. Salle dans le noire : personnes regroupées le temps du spectacle. Moments ritualisés : les coups de bâton, les entractes…

Qu’apporte au texte de théâtre sa représentation sur scène par des comédiens ?

Texte littéraire / spectacle.

 

I- Théâtre : texte pour la représentation 

              A- Un texte littéraire qui prépare à la représentation

• Aujourd’hui, on lit surtout les pièces de théâtre : chaque maison a au moins un livre d’une pièce de Molière et d’une tragédie de Racine => Qualité du texte. Cf. les alexandrins des tragédies… Beauté du texte : métaphores, allitérations, assonances => véritable travail de poésie.

 

• Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ». Le texte théâtral, comme tout texte peut être lu mais sa spécificité le destine à être représenté.

 

• Le dramaturge lorsqu’il écrit sous texte sait que son premier lecteur sera le metteur en scène (et l’acteur) : il place donc dans son texte des indications pour la mise en scène => les didascalies. Les didascalies vont préciser les costumes, les lieux, les attitudes des personnages…

NB : suivant les courant dramatiques, les didascalies ne sont pas les mêmes. Cf. la très grande présence des didascalies dans les drames romantiques => chez Hugo par exemple (présence d’abondantes et très précises didascalies qui révèlent l’intérêt pour la pratique scénique + goût du décors, du « folklore » romantique) et la présence très minimes des didascalies chez les Classiques. Souvent dans les pièces du XVIIe siècle, ces indications se trouvent dans les paroles mêmes des personnages qui précisent leur position. Ex. dans Andromaque : « N'est-ce point à vos yeux un spectacle assez doux / Que la veuve d'Hector pleurante à vos genoux ? » => le metteur en scène et l’acteur doivent donc placer les personnages dans cette position.

 

              B- Un texte pour être joué : un spectacle oral