fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Joachim DU BELLAY, Les Regrets, « Cependant que Magny » ... | Commentaires composés | Du Bellay | Poésie

Commentaires composés | Du Bellay | Poésie

Joachim DU BELLAY, Les Regrets, « Cependant que Magny » ...
Cependant que Magny suit son grand Avanson...

  

  1. Cependant que Magny suit son grand Avanson,
  2. Panjas son Cardinal, et moi le mien encore,
  3. Et que l’espoir flatteur, qui nos beaux ans dévore,
  4. Appâte nos désirs d’un friand hameçon,

 

  1. Tu courtises les rois, et, d’un plus heureux son,
  2. Chantant l’heur de Henri, qui son siècle décore,
  3. Tu t’honores toi-même, et celui qui honore
  4. L’honneur que tu lui fais par ta docte chanson.

 

  1. Las, et nous cependant nous consumons notre âge
  2. Sur le bord inconnu d’un étrange rivage,
  3. Où le malheur nous fait ces tristes vers chanter :

 

  1. Comme on voit quelquefois quand la mort les appelle,
  2. Arrangés flanc à flanc parmi l’herbe nouvelle,
  3. Bien loin sur un étang trois cygnes lamenter.

 

Extrait du corrigé :

Du Bellay : poète du XVIe siècle, de la Pléiade.

Auteur de Défense et illustration de la langue française => pour défendre le Français contre la domination du Latin, cultiver les genres nouveaux, enrichir le vocabulaire…

Les Regrets : poèmes évoquant la nostalgie du poète exilé à Rome.

 

 

 

- Sonnet > 2 quatrains et 2 tercets (le sonnet a été redécouvert et développé à la Renaissance).

- 14 alexandrins.

- Quatrains : rimes embrassées, du type abba. Ex : « son, décore, honore, chanson ».

- Alternance de rimes masculines (qui ne se terminent pas par E ou ES) et de rimes féminines. Ex : « Anvanson, encore, dévore, hameçon ».

 

 

I- Le rôle du poète 

              NB : au XVIe siècle, les poètes sont très dépendants de leurs mécènes. Poètes de cour…

              A- Le poète de cour

• Mécènes : « Magny suit son grand Avanson » => cf. « grand » > respect. Idem pour « cardinal ».

+ cf. les déterminant possessifs > sont rattachés à ces personnes : « le mien ; son Cardinal ; son grand Avanson ».

• Le poète chante les louanges de son protecteurs => et cela se reflète sur lui aussi. Réciprocité. Cf. aussi vers 7 et 8 les différents pronoms et déterminants « Tu » / « lui ». « Tu t’honores toi-même » ; « que tu lui » ; « ta docte chanson ».

• Cf. vers 7 et 8 > déclinaison = dérivation du mot « honneur » : « honores ; honore ; honneur ». Insistance.