fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : « Le journaliste s'occupe du temps qui passe, I'écrivain du temps qui dure. Le journaliste s'intéresse à l'urgent et l'écrivain à l'essentiel, et il est bien rare que l'urgent et l'essentiel se recoupent ». | Dissertations

Dissertations

« Le journaliste s'occupe du temps qui passe, I'écrivain du temps qui dure. Le journaliste s'intéresse à l'urgent et l'écrivain à l'essentiel, et il est bien rare que l'urgent et l'essentiel se recoupent ».
Commentez et discutez, en vous appuyant sur des exemples précis, ce propos de Jean d'Ormesson.

 Extrait du corrigé :

 

La littérature ne pourrait pas vraiment évoquer le réel, le quotidien > l’urgent.

 

I- Deux métiers 

              A- Le journaliste : l’urgent

• Le journaliste travaille « à chaud » => parle, évoque la réalité, le quotidien, l’instantané.

Ex : une nouvelle loi, une décision politique, un fait divers…

• Travaillant sur l’urgent => le journaliste a moins de temps pour la réflexion (il est toujours dur de réfléchir sur l’immédiat > pas de recul). Ex : émotion devant un fait divers > émotion qui peut influer sur le commentaire, la réflexion.

• Normalement, le journaliste doit être objectif (NB : problème des journalistes engagés. Cf. Libération, L’Humanité). Le journaliste doit le moins possible commenter => doit raconter les faits.

 

              B- L’écrivain : la réflexion