fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : La Fontaine, Fables, Livre V, fable 19, « Le Lion s'en allant en guerre ». | Commentaires composés | La Fontaine | Fable

Commentaires composés | La Fontaine | Fable

La Fontaine, Fables, Livre V, fable 19, « Le Lion s'en allant en guerre ».
Le lion dans sa tête avait une entreprise : / Il tint conseil de guerre, envoya ses prévôts...

 

  1. Le lion dans sa tête avait une entreprise :
  2. Il tint conseil de guerre, envoya ses prévôts,
  3. Fit avertir les animaux.
  4. Tous furent du dessein, chacun selon sa guise :
  5. L'éléphant devait sur son dos
  6. Porter l'attirail nécessaire,
  7. Et combattre à son ordinaire;
  8. L'ours, s'apprêter pour les assauts;
  9. Le renard, ménager de secrètes pratiques;
  10. Et le singe, amuser l'ennemi par ses tours.
  11. "Renvoyez, dit quelqu'un, les ânes, qui sont lourds,
  12. Et les lièvres, sujets à des terreurs paniques.
  13. - Point du tout, dit le roi; je les veux employer :
  14. Notre troupe sans eux ne serait pas complète.
  15. L'âne effraiera les gens, nous servant de trompette;
  16. Et le lièvre pourra nous servir de courrier."
  17. Le monarque prudent et sage
  18. De ses moindres sujets sait tirer quelque usage,
  19. Et connaît les divers talents.
  20. Il n'est rien d'inutile aux personnes de sens.   

 

Extrait du corrigé :

Jean de La Fontaine (1621-1695) : poète, moraliste, dramaturge, librettiste et romancier qui a vécu au temps de Louis XIV.

 

Ses Fables, écrites entre 1668 et 1694, constituent la principale œuvre poétique du classicisme, et l'un des plus grands chefs d'œuvre de la littérature française.

Ces fables furent écrites dans un but éducatif et étaient adressées au Dauphin.

 

Fable => apologue > montrer comment La Fontaine argumente à travers un récit agréable.

Vers 1 à 16 > le récit.

Vers 17 à 20 > la morale.

 

I- Une fable, un récit plaisant 

              A- Un poème

• Poème > court, facile à lire.

• Alternance d’alexandrins et d’octosyllabes => fable vivante.

Rimes embrassées, du type abba. Ex : « employer, complète, trompette, courrier ».