fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : La poésie sous toutes ses formes peut-elle être un moyen efficace de défendre des idées, de mettre en lumière certains problèmes de société ? | Dissertations | Poésie

Dissertations | Poésie

La poésie sous toutes ses formes peut-elle être un moyen efficace de défendre des idées, de mettre en lumière certains problèmes de société ?

             La poésie sous toutes ses formes peut-elle être un moyen efficace de défendre des idées, de mettre en lumière certains problèmes de société ?

 

 

 Extrait du corrigé :

La poésie est traditionnellement le genre du lyrisme, de l’épanchement des sentiments… Pourtant, elle peut se révéler être une arme de combat efficace.     

 

I- La poésie : un travail sur le langage et sur la langue

            A- Le travail de la langue

• Du grec poeïen (fabriquer, produire), poésie=> art du langage « fabriqué » i.e différent, rythmé => poésie vs prose. Le langage poétique s’oppose au langage quotidien : plus personnel, plus complet. Fait appel à un effort de compréhension, à l’imagination, à l’utilisation de nombreuses métaphores qu’il faut décoder, à de nombreux synonymes.

• Dans son poème, Aragon joue avec les mots et les répétitions. Ex : « Angoisse Adam-les-Passavant / Bors l'Aventure Avril-sur-Loire » ; « Adieu le lieu-dit l'lle-d'Elle / Adieu Lillebonne Ecublé » => répétitions des mots, mots très proches, lettres qui reviennent => renforcées par les majuscules. Proximités, jeux qui se voient.

 

            B- La langue, la poésie et le talent

• La poésie est travail sur les jeux métriques et rythmiques. La poésie engage un usage particulier du mot : recherches lexicales, images.

• Talent du poète qui sait manier la langue. Ex « Marie, qui voudrait votre beau nom tourner,/ Il trouverait Aimer : aimez-moi donc, Marie ». Chez Ronsard, référence à l’Antiquité : le culte de Vénus vient remplacer celui de Marie (rime avec prie au vers suivant : prière de l’aimer + anagramme).

• Le langage poétique n’est pas simple jeu, il « cède l’initiative aux mots » (Mallarmé, Crise du vers).