fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Théodore Agrippa d'Aubigné, « N'a doncques peu l'amour d'une mignarde rage » | Commentaires composés | Agrippa d'Aubigné | Poésie

Commentaires composés | Agrippa d'Aubigné | Poésie

Théodore Agrippa d'Aubigné, « N'a doncques peu l'amour d'une mignarde rage »

  Théodore Agrippa d'AUBIGNÉ, L'Hécatombe à Diane,  « N'a doncques peu l'amour d'une mignarde rage »

 

  1. N'a doncques peu l'amour d'une mignarde rage,
  2. D'un malheur bien heureux, d'un malheureux bonheur
  3. Combattre votre ennui, et mêler la couleur
  4. D'un oeillet, sur le lys de votre blanc visage !

 

  1. C'est à cette blancheur, que l'amour fait hommage,
  2. C'est l'honneur de vos yeux, c'est encor' l'autre honneur
  3. Qui rit en votre front. Mais c'est plutôt malheur
  4. Qu'un bonheur, car un bien ne peut faire dommage.

 

  1. Diane, je sais bien, vous êtes de bon or,
  2. Mais il est blêmissant, pour ce qu'il n'a encor'
  3. Pris couleur aux chaleurs d'une ardente fournaise.

 

  1. Ayez pitié de vous, et comme peu à peu
  2. La flamme roussit l'or, l'amour soit votre feu
  3. Et que je sois l'orfèvre, et l'hymen soit la braise.

 

 

Extrait du corrigé :

I- Hommage et contrastes 

            A- Un poème à la femme aimée

• Le poète parle à une femme. Cf. la présence de marques de 2e personne du pluriel > une personne que l’on vouvoie « votre ennui »

• Le poète s’adresse à une femme > vers 4, 1e indication d’un personnage : « de votre blanc visage » ; « votre front ».

• « C'est à cette blancheur » ; « C'est l'honneur de vos yeux » => expressions mélioratives, « c’est » : présentatif. « blancheur » > connotation méliorative. « honneur » > hommage.

• Cf. les allusions à la blancheur de la femme > caractérisation méliorative (au XVIe siècle, on prisait la peau très claire) : « sur le lys de votre blanc visage !» + allusion au lys / « cette blancheur ».