fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Le mélange des genres dans Roméo et Juliette. | Dissertations | Shakespeare | Théâtre

Dissertations | Shakespeare | Théâtre

Le mélange des genres dans Roméo et Juliette.

 Extrait du corrigé :

 

Roméo et Juliette : tragédie en cinq actes en vers et en prose de William Shakespeare, écrite vers 1595 et publiée en 1597. L’œuvre a pour source un poème anglais d’Arthur Brook (1562), inspiré des Histoires Tragiques de Pierre Boaistuau, elles-mêmes adaptées des Nouvelles de Matteo Bandello.

 

NB : mélange des genres > rattache la pièce au mouvement baroque.

 

I- Une pièce violente d’amour 

            A- Une pièce d’amour

• Pièce de l’amour.

Ex : Roméo épreuve, après sa rencontre avec Juliette, une exaltation lyrique qui lui fait sous-estimer les obstacles : « Que viennent tous les chagrins, ils n’égaleront pas la part de bonheur que m’offre le moindre instant lorsque je suis avec elle. » (II, 6). Cette exultation atteint son paroxysme parce qu’elle est partagée : « Ta joie, ma Juliette est à son comble, comme la mienne. »

• Certain côté merveilleux, qui rattache la pièce au mythe.

Cf. la magie de l’amour entre Roméo et Juliette. « Ces deux regards se sont ensorcelés l’un l’autre. » Ce miracle de la réciprocité est d’ailleurs souligné à plusieurs reprises (II, 3) : « Tout soudain un être m’a blessé qui fut blessé par moi. » ou « Celle que j’aime me rend grâce pour grâce et amour pour amour. » La rencontre est illumination : la femme devient soleil, source de lumière et de vie => Cf. les métaphores galantes persistent. Femme idéalisée (« ange lumineux ») mais (à la différence de la Princesse de Clèves par exemple), s’incarne aussitôt dans le contact célébré des mains et des lèvres.

 Amour absolu…