fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : « Il est impossible que vous ne conveniez pas que les spectateurs savent bien qu'ils sont au théâtre et qu'ils assistent à un ouvrage d'art et non pas à un fait réel » dit un personnage de Stendhal dans Racine et Shakespeare. | Dissertations | Théâtre

Dissertations | Théâtre

« Il est impossible que vous ne conveniez pas que les spectateurs savent bien qu'ils sont au théâtre et qu'ils assistent à un ouvrage d'art et non pas à un fait réel » dit un personnage de Stendhal dans Racine et Shakespeare.
Partagez-vous ce point de vue qui fait du théâtre un genre conventionnel ?

 Extrait du corrigé :

Le théâtre n’est-il qu’un genre conventionnel ?

Le théâtre repose sur l’illusion, l’artifice => spectacle. L’artifice, la représentation peuvent-ils représenter le réel ? Par l’illusion, la représentation, le théâtre peut-il exprimer le réel ?

 

I- Le théâtre, «pays de l’irréel »

              A- Un monde de carton

• Décors, objets, éclairages, musiques, maquillage, costumes... tout est « artificiel ».

• Auteur écrit mais tout sera représenté. Même si, comme Hugo, ne veut pas être assujetti aux règles classiques, il doit tenir compte de nombreux problèmes :

- Unité de temps => l’action doit se dérouler en 24 heures (on réduit les 24 heures en 3 heures de représentation => plus vraisemblables que montrer en 3h la vie d’un homme de sa naissance à ses 60 ans). Cf. la « folle journée » de Figaro.

- Unité de lieu : soit l’action doit se dérouler dans un espace que peut embrasser le regard (Cf. Voltaire) ; soit pièce (ex, chez Racine, dans un palais, une antichambre…).

- Unité d’action : il ne faut qu’une intrigue principale afin de ne pas perdre le spectateur.

 

              B- Le jeu et l’artificialité de la diction