fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Les fables vous paraissent–elles être un genre mineur ? | Dissertations | Fable

Dissertations | Fable

Les fables vous paraissent–elles être un genre mineur ?

 Extrait du corrigé :

 

« genre mineur » > catégorisation plutôt péjorative.

 

Apologues : genre littéraire. Discours narratif démonstratif, à visée argumentative et didactique, très souvent allégorique, rédigé en vers ou en prose, qui renferme des enseignements, dont on tire une morale pratique.

Fable : sous-catégorie d’apologue. Récit en vers ou en prose qui comporte une morale.

 

Les fables appartiennent au monde de l’enfance, tout élève a déjà appris au moins une fable et l’a récitée en classe.

La fable est-elle pour autant un genre mineur ?

 

I- Un genre a priori  mineur, voire enfantin ?

            La Fontaine lui-même évoque la futilité de son entreprise : « Je suis chose légère et je vole à tout sujet. Je vais de fleur en fleur et d’objet en objet », (dans une lettre à Madame de la Sablière).

            A- Un genre destiné aux enfants

• La Fontaine adresse ses fables à un enfant, Louis de France, dit plus tard le Grand Dauphin, qui a alors 7 ans.

• « Tout parle en mon ouvrage, et même les poissons » : à la grande joie des plus petits, les fables font parler des animaux. Mise en scène du monde animal : le lion, la belette, le singe, tous parlent, certains sont habillés et ils ressemblent aux hommes : univers de l’enfant.

 

            B- Un récit très agréable à lire