fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Lors d'une émission télévisée « Quel contrôle sur les programmes télévisées, les films et les sites Internet ? », deux participants s'affrontent : l'un réclame une liberté totale, l'autre souhaite la création d'un comité chargé de contrôler les productions pour éviter les dérives. | Ecritures d'invention

Ecritures d'invention

Lors d'une émission télévisée « Quel contrôle sur les programmes télévisées, les films et les sites Internet ? », deux participants s'affrontent : l'un réclame une liberté totale, l'autre souhaite la création d'un comité chargé de contrôler les productions pour éviter les dérives.
Ils échangent leurs arguments qu'ils appuient sur des exemples précis. Retranscrivez leur dialogue.

 Extrait du corrigé :

      Il s’agit, avant de commencer à rédiger le dialogue de réfléchir et de trouver des arguments pour les deux partis opposés + des exemples précis.

              Seulement lorsque au brouillon, vous aurez une bonne liste de chaque côté, vous pourrez rédiger le dialogue.

 

              Lors de la rédaction du dialogue, veillez bien à rendre les paroles et les arguments cohérents => c’est-à-dire, veillez à ce qu’il n’y ait pas un dialogue de sourds : vos personnages doivent se répondre, « s’écouter » et adapter leurs arguments en fonction de ce que vient de dire l’autre. Ne faites pas deux catalogues de la Redoute des idées pour et des idées contre sans lien entre elles.

 

NB : chaque personnage doit être convaincant et doit essayer de « casser » les arguments de l’autre. Une bonne façon de le faire est de reprendre l’argument de l’adversaire (cela donne l’impression de bien écouter, de respecter l’autre et de reconnaître ce qu’il dit – si on n’est trop cassant => on se discrédite car on ne semble pas humble). Donc, vous reconnaissez l’argument de l’autre mais immédiatement après, vous le détruisez ! Phrases, structures du type : « En effet, comme monsieur le rappelle très justement… mais… => Et là, vous ajoutez votre argument qui détruit la thèse de l’autre ! (Tour rhétorique très efficace).