fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Pensez vous que la littérature, en particulier sous la forme d'apologue, ait le pouvoir de modifier le monde et les consciences ? | Dissertations

Dissertations

Pensez vous que la littérature, en particulier sous la forme d'apologue, ait le pouvoir de modifier le monde et les consciences ?

 Extrait du corrigé :

Depuis très longtemps, les romanciers (Dickens, Rousseau, Zola…) mais aussi des poètes, des dramaturges utilisent leurs œuvres à des fins « sociale », en intervenant et/ou dénonçant certains abus de la société dans leurs écrits afin de modifier la conscience de leurs lecteurs => de leur montrer le monde sous un angle différent…

             

I- La littérature voulant modifier les consciences

              Les auteurs se sont souvent sentis « investis » d’une mission, celle d’éclairer le peuple et d’être un guide. Traditionnellement, l’argumentation trouve son lieu d’expression dans les genres « sérieux » :

              A- Le dialogue, la correspondance et l’essai

• Dialoguer, c'est tenter de convaincre, de persuader son interlocuteur (cf. le dialogue chez Socrate). Cf. Entretien d'un père avec ses enfants => aucun des personnages n'est censé représenter la pensée de l'auteur à lui seul : c'est sa réflexion intégrale qui est illustrée.    

• Cf. Les Provinciales de Pascal qui défendent le jansénisme ou Cf « Lettre sur le commerce » de Voltaire => éloge de la société anglaise qui travaille vs les Français et les Allemands.

• L’essai => registre didactique puisqu’il propose un enseignement ou un partage de connaissances en un discours structuré – plan rigoureux, thématique, analytique, logique sur un sujet précis. Cf. Les Caractères de La Bruyère : volonté de convaincre.

              ∆) Le dialogue mais aussi la correspondance et surtout l’essai sont tout à fait appropriés à l’expression de notions morales ou abstraites. Toutefois, ces genres restent ardus et donc peuvent ne pas toucher tout le monde => des auteurs sont parvenus à exprimer les notions abstraites, à dénoncer des injustices ou à montrer des vices à travers des textes a priori plus simples.