fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Vous écrirez en prose et dans un registre comique, la suite du dialogue entre l'ogre et la fée : après son aveu, l'ogre tente de se justifier. | Ecritures d'invention

Ecritures d'invention

Vous écrirez en prose et dans un registre comique, la suite du dialogue entre l'ogre et la fée : après son aveu, l'ogre tente de se justifier.

 Extrait du corrigé :

 Dialogue : même si l’ogre sera celui qui parle le plus, la fée interviendra, quitte à rejeter ses arguments. N’oubliez pas les caractères typographiques du dialogue (tirets…) et utilisez bien les temps du discours (présent, passé composé, futur, imparfait).

Vous devez essayer d’être drôle, votre premier travail est donc de trouver quatre ou cinq « excuses » amusantes de l’ogre. Ensuite, vous les développerez.

 

• Vous pouvez faire commencer votre dialogue au moment même de l’aveu.

La Fée – Plait-il ? Que venez-vous de dire ? Qu’avez-vous fait de mon cher petit Dauphin ?

L’ogre – Je l’ai mangé. Oui, en vous attendant et trouvant le temps long, je l’ai dégusté. Il est dans mon ventre maintenant – il met sa main sur son ventre arrondi.

Voici quelques excuses de l’ogre, à vous d’en choisir (et même d’en inventer) et de les développer. Nous vous donnons des exemples et vous montrons des exemples écrits sous la forme du dialogue.

* Il s’ennuyait alors il a mangé son fils => comme lorsqu’il était petit ogre et que sa maman ogresse rentrait en retard / qu’il n’avait pas école et donc qu’il mangeait pour passer le temps, tout ce qui lui tombait sous la main : sanglier, facteur, chien…