fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Louis-Sébastien Mercier, L'An 2440 ou Rêve s'il en fut jamais, Chapitre 44 Versailles. | Commentaires composés | Mercier

Commentaires composés | Mercier

Louis-Sébastien Mercier, L'An 2440 ou Rêve s'il en fut jamais, Chapitre 44 Versailles.
'arrive, je cherche des yeux ce palais superbe d'où partaient les destinées de plusieurs nations...

 Louis-Sébastien Mercier, L'An 2440 ou Rêve s'il en fut jamais (1770), Chapitre 44 "Versailles".

 

J'arrive, je cherche des yeux ce palais superbe d'où partaient les destinées de plusieurs nations. Quelle surprise ! je n'aperçus que des débris, des murs entrouverts, des statues mutilées ; quelques portiques, à moitié renversés, laissaient entrevoir une idée confuse de son antique magnificence. Je marchais sur ces ruines, lorsque je fis rencontre d'un étrange vieillard assis sur le chapiteau d'une colonne.

« Oh ! Lui dis-je, qu'est devenu ce vaste palais ? - Il est tombé ! - Comment ? - Il s'est écroulé sur lui-même. Un homme, dans son orgueil impatient a voulu forcer ici la nature ; il a précipité édifices sur édifices ; avide de jouir dans sa volonté capricieuse, il a fatigué ses sujets. Ici est venu s'engloutir tout l'argent du royaume. Ici a coulé un fleuve de larmes pour composer ces bassins dont il ne reste aucun vestige. Voilà ce qui subsiste de ce colosse qu'un million de mains ont élevé avec tant d'efforts douloureux. Ce palais péchait par ses fondements ; il était l'image de la grandeur de celui qui l'a bâti. Les rois, ses successeurs, ont été obligés de fuir, de peur d'être écrasés. Puissent ces ruines crier à tous les souverains que ceux qui abusent d'une puissance momentanée ne font que dévoiler leur faiblesse à la génération suivante...

J'allais l'interroger lui-même, lorsqu'une des couleuvres dont ce séjour était encore empli, s'élançant du tronçon d'une colonne autour de laquelle elle était repliée, me piqua au col, et je m'éveillai.

 

Extrait du corrigé :

I- Un roman d’anticipation 

            A- Un conte, un témoignage, un récit plaisant à lire

• « J'arrive, je cherche » > présent à la place d’un passé simple > veut actualiser la scène, c’est comme s’il vivait vraiment, immédiatement la scène. Met en scène sa surprise, son étonnement. Cf. « Je cherche ».

• Présence de la 1 personne du singulier > témoignage. Tout cela semble plus vrai.

• Montrez que tout est raconté et vu par le narrateur.

• Cf. la fin : « et je m'éveillai. » > un rêve => retour à la réalité. Ce voyage dans le futur > rêve.

• Présence de dialogues… > récit agréable à lire.

 

B- Contraste