fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Victor Hugo, Les Contemplations, Aurore, « Vere Novo » | Commentaires composés

Commentaires composés

Victor Hugo, Les Contemplations, Aurore, « Vere Novo »

 Victor Hugo, Les Contemplations, Aurore, « Vere Novo ».

 

  1. Comme le matin rit sur les roses en pleurs!
  2. Oh! les charmants petits amoureux qu'ont les fleurs!
  3. Ce n'est dans les jasmins, ce n'est dans les pervenches
  4. Qu'un éblouissement de folles ailes blanches
  5. Qui vont, viennent, s'en vont, reviennent, se fermant,
  6. Se rouvrant, dans un vaste et doux frémissement.
  7. Ô printemps! quand on songe à toutes les missives
  8. Qui des amants rêveurs vont aux belles pensives,
  9. A ces coeurs confiés au papier, à ce tas
  10. De lettres que le feutre écrit au taffetas,
  11. Au message d'amour, d'ivresse et de délire
  12. Qu'on reçoit en avril et qu'en mai l'on déchire,
  13. On croit voir s'envoler, au gré du vent joyeux,
  14. Dans les prés, dans les bois, sur les eaux, dans les cieux,
  15. Et rôder en tous lieux, cherchant partout une âme,
  16. Et courir à la fleur en sortant de la femme,
  17. Les petits morceaux blancs, chassés en tourbillons
  18. De tous les billets doux, devenus papillons.

Mai 1831.

 

Extrait du corrigé :

 Victor-Marie Hugo : écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris. Il est l’un des plus grands écrivains français et repose au Panthéon depuis le lundi 1er juin 1885.

Son œuvre est très diverse : romans, poésie lyrique, drames en vers et en prose, discours politiques à la Chambre des Pairs, correspondance abondante.

Les Contemplations > un recueil de 158 poèmes rassemblés en 6 livres que Victor Hugo a publié en 1856. La plupart des poèmes ont été écrits entre 1841 et 1855, mais les plus anciens datent de 1834.

Recueil d’inspiration autobiographique, écrit après la mort de Léopoldine, la fille du poète, et  considéré comme le chef-d’œuvre lyrique de Victor Hugo => Les Contemplations sont un recueil du souvenir, de l’amour, de la joie mais aussi de la mort, du deuil et même mystique.

 

 

Aurore > dans ce 1e livre des Contemplations, Hugo évoque sa jeunesse, ses premiers émois, son émotion devant la beauté de la nature.

 

18 alexandrins.

Rimes suivies du type AA, BB. Ex : « missives, pensives ; tas, taffetas ».

« vere novo »  > « Au début du printemps ».

 

I- Le printemps 

            A- Le printemps, le réveil la nature

Ex : « Comme le matin rit sur les roses en pleurs ! ». Antithèse entre « rit » et « en pleurs ». « roses en pleurs » > la rosée du matin. « rit » > bonheur. Naissance du jour…

• « Qui vont, viennent, s'en vont, reviennent, se fermant » > alexandrin très coupé qui souligne l’agitation des petits papillons. Effervescence, vie. Cf. les oppositions « vont » / « s’en vont » : « viennent / reviennent » => pas vraiment des antithèses, sont surtout des reprises qui marquent le retour. Cycle. Vie de ces papillons.