fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Nicolas BOILEAU, Epîtres - Rien n'est beau que le vrai... | Commentaires composés | Boileau

Commentaires composés | Boileau

Nicolas BOILEAU, Epîtres - Rien n'est beau que le vrai...
Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable...

 Nicolas BOILEAU, Epîtres - Rien n'est beau que le vrai...

  1. ... Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable ;
  2. Il doit régner partout, et même dans la fable :
  3. De toute fiction l'adroite fausseté
  4. Ne tend qu'à faire aux yeux briller la vérité.

 

  1. Sais-tu pourquoi mes vers sont lus dans les provinces,
  2. Sont recherchés du peuple, et reçus chez les princes ?
  3. Ce n'est pas que leurs sons, agréables, nombreux,
  4. Soient toujours à l'oreille également heureux ;
  5. Qu'en plus d'un lieu le sens n'y gêne la mesure,
  6. Et qu'un mot quelquefois n'y brave la césure :
  7. Mais c'est qu'en eux le vrai, du mensonge vainqueur,
  8. Partout se montre aux yeux et va saisir le coeur ;
  9. Que le bien et le mal y sont prisés au juste ;
  10. Que jamais un faquin n'y tint un rang auguste ;
  11. Et que mon coeur, toujours conduisant mon esprit,
  12. Ne dit rien aux lecteurs qu'à soi-même il n'ait dit.
  13. Ma pensée au grand jour partout s'offre et s'expose,
  14. Et mon vers, bien ou mal, dit toujours quelque chose…        

 

Extrait du corrigé :

 Boileau a fixé les règles classiques => Art poétique : a théorisé l’essentiel de l’esthétique classique.

Boileau : du côté des Anciens dans la querelle des Anciens et des Modernes.

Épîtres => reprend la tradition de la lettre littéraire que les auteurs de la Rome antique utilisaient pour livrer leur avis ou leur impression sur les sujets les plus divers.

 

Poème régulier :

- alexandrins (12 syllabes) => vers noble de la poésie.

- Césures à l’hémistiche (6/6).

- Cf. diérèse : ficti-on

- Rimes suivies (aa bb). Rimes riches, suffisantes, pauvres.

 

I- L’art du beau 

              A- Le règle du beau

• Cf. champ lexical de la beauté : « aimable ; beau ; agréables ; également heureux ».

• Beau = vrai. Cf. champ lexical de la vérité VS celui de la fiction

-« le vrai » ; « le vrai seul » (insistance) ; « briller la vérité » (métaphore méliorative)

- « l'adroite fausseté » presque un oxymore car la postposition de l’adjective mélioratif « adroite » ajoute une connotation positive au nom « fausseté » (« fausseté » : péjoratif ; « adroite fausseté » : plutôt mélioratif) ; « fiction » ; « fable » (= l’histoire racontée, la fiction).

=> Éloge de la beauté.