fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Nicolas Boileau, Art poétique, chant II, v 82-94, 1674. | Commentaires composés | Boileau

Commentaires composés | Boileau

Nicolas Boileau, Art poétique, chant II, v 82-94, 1674.
On dit, à ce propos, qu'un jour ce dieu bizarre...

  

  1. On dit, à ce propos, qu'un jour ce dieu bizarre (1),
  2. Voulant pousser à bout tous les rimeurs françois,
  3. Inventa du Sonnet les rigoureuses lois :
  4. Voulut qu'en deux quatrains de mesure pareille
  5. La rime avec deux sons frappât huit fois l'oreille ;
  6. Et qu'ensuite six vers, artistement rangés,
  7. Fussent en deux tercets par le sens partagés,
  8. Surtout, de ce poème il bannit la licence :
  9. Lui-même en mesura le nombre et la cadence ;
  10. Défendit qu'un vers faible y pût jamais entrer,
  11. Ni qu'un mot déjà mis osât s'y remontrer.
  12. Du reste, il l'enrichit d'une beauté suprême :
  13. Un sonnet sans défaut vaut seul un long poème.

 

(1) « ce dieu bizarre » : Apollon

 

Extrait du corrigé :

 Boileau : poète mais aussi théoricien de l'esthétique classique en littérature > a d’ailleurs reçu le surnom de « législateur du Parnasse ».

Lors de la Querelle des Anciens et des Modernes : était du côté des Anciens.

Dans son Art poétique, définit les règles de la poésie.

 

Extrait étudié :

13 alexandrins.

Rimes suivies, du type AABB.

Alternance de rimes féminines (qui se terminent en –e, -es, -ent) et de rimes masculines.

 

Évoque sa conception du sonnet.

 

I- Le sonnet 

            A- Anecdote

• Pour définir les règles du sonnet, pour les expliquer, explique leur origine.

« On dit » : terme général. 

« qu'un jour » : date imprécise.

« ce dieu bizarre… Inventa… » : d’après Boileau, les règles ont été définies par Apollon.

Apollon : dieu archer grec de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie.

• « Voulant pousser à bout tous les rimeurs françois » : poème conçu pour les poète français.

Boileau énonce les règles, mais qui viennent d’une instance supérieure, du dieu de la poésie.