fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Question de corpus : Montrez comment chaque romancier parvient à rendre à l’inquiétude que peut susciter le sentiment amoureux. | Devoirs divers | roman

Devoirs divers | roman

Question de corpus : Montrez comment chaque romancier parvient à rendre à l’inquiétude que peut susciter le sentiment amoureux.
Texte A : Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, 1848. Texte B : Flaubert, Madame Bovary, 1857. Texte C : Marcel Proust, La Prisonnière, 1923. Texte D : Camus, L’Étranger, 1942.

 Extrait du corrigé :

Question de corpus – Montrez comment chaque romancier parvient à rendre à l’inquiétude que peut susciter le sentiment amoureux.

 

Corpus :

Texte A : Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, 1848.

Texte B : Flaubert, Madame Bovary, 1857.

Texte C : Marcel Proust, La Prisonnière, 1923.

Texte D : Camus, L’Étranger, 1942.

 

 

Le corpus est composé de quatre textes, écrits au XIXe et au XXe siècle. Les Mémoires d’outre-tombe sont des mémoires, et sont donc autobiographiques, Chateaubriand y évoque sa vie. La Prisonnière est le cinquième tome de La Recherche du temps perdu, grand roman de Proust, dans lequel l’auteur et le narrateur parfois se confondent. L’Étranger de Camus et Madame Bovary de Flaubert sont deux romans dans lesquels évoluent des personnages bien distincts de leurs auteurs (même si Flaubert aurait dit : « Madame Bovary, c’est moi ! »).

Ces quatre extraits évoquent l’amour, et plus particulièrement les inquiétudes que peut susciter le sentiment amoureux.

 

 

Point méthodologique :

Pour répondre à une question de corpus, il ne faut pas étudier chaque texte l’un après l’autre, mais bien trouver des thèmes communs et des différences entre chaque texte > il faut aller de l’un à l’autre.

NB : Ici nous nous donnons des éléments de réponse pour chacun des textes, à vous ensuite de construire votre réponse en comparant les textes les uns avec les autres.

 

 

Texte A : Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, 1848.