fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Marc de PAPILLON DE LASPHRISE, Les Amours de Théophile, « Avant que d'adorer le ciel de vos beautés ». | Commentaires composés

Commentaires composés

Marc de PAPILLON DE LASPHRISE, Les Amours de Théophile, « Avant que d'adorer le ciel de vos beautés ».
Avant que d'adorer le ciel de vos beautés...

 Avant que d'adorer le ciel de vos beautés,

D'un clin d'oeil triplement j'aperçus d'aventure

Votre visage, Amour, chef-d'oeuvre de Nature,

Par qui je souffre, hélas, tant d'âpres cruautés !

 

Vous teniez ce cristal, miroir des déités,

Qui me représenta votre sainte figure,

Et ce riche portrait, riche de la peinture

Des braves traits naïfs de vos divinités.

 

Si j'ai donc vu d'un coup diverse votre face,

Que peut ore espérer mon coeur qui vous pourchasse ?

Ha ! je crains que ce teint ne soit gorgonien !

 

Mais s'il faut que ma mort procède de ma vue,

Un nouvel Actéon je me désire bien :

Il n'est rien de si beau comme une beauté nue. 

 

Extrait du corrigé :

Marc de PAPILLON DE LASPHRISE (1555-1599) : militaire, poète baroque satirique et érotique français.

Son vrai nom était Marc de Papillon mais il se faisait appeler le Capitaine Lasphrise, parce qu’il avait mérité par ses Services le grade de Commandant, et qu’il possédait le fief de Lasphrise, en Touraine.

Ses incli­nations militaires se déclarèrent de bonne heure et commença de porter les armes dès l’âge de 12 ans. Son statut de militaire ne l’empêcha pas d’écrire régulièrement pendant ses moments de loisir.

Amoureux peu soucieux des tabous et des conventions, il reste le poète des Amours de Théophile, composées en l'honneur d'une religieuse, et de L'Amour passionnée de Noémie, recueil composé pour une cousine, Noémie-la-Tourangelle, remarquables par leur ton libertin.

 

 « Avant que d'adorer le ciel de vos beautés » :

Sonnet : forme fixe composée de quatorze vers de 14 alexandrins, organisés en deux quatrains à rimes identiques embrassées (ABBA ABBA) + de deux tercets.

Rimes du type CCD, EDE dans les tercets > sonnet français.

Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

Titre du sonnet > hommage rendu à la femme + certain suspens (que se passe-t-il « avant » ?).

 

I- La femme, sa beauté et le miroir 

            A- La beauté absolue de la femme aimée

• Marques de la 2e personne du pluriel (« vos » ; « votre ») > vouvoiement. Le poète s’adresse à la femme aimée.

« Amour » : vocatif.

- Cf. les marques de 1e personne du singulier (« j’ » ; « je ») > désigne le poète.

• Champ lexical de l’amour, de la galanterie. Cf. « vos beautés » ; « Votre visage, Amour, chef-d'oeuvre de Nature » ; « adorer »…

- « Votre visage, Amour, chef-d'oeuvre de Nature » 6 (4/2) /6. Assonance en [a] « visage ; Amour ; Nature ». Perfection de la femme. Beauté absolue de la femme.

• Champ lexical de la vue : « j'aperçus » ; « d’un clin d'œil »…

• Sorte d’adoration, culte de la femme. Cf. « d'adorer le ciel ».