fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans la comédie du XVIIIe siècle, les valets sont-ils plutôt des meneurs de jeu ou des acteurs-témoins ? | Dissertations

Dissertations

Dans la comédie du XVIIIe siècle, les valets sont-ils plutôt des meneurs de jeu ou des acteurs-témoins ?

Extrait du corrigé :

 

Dans la comédie du XVIIIe siècle, les valets sont-ils plutôt des meneurs de jeu ou des acteurs-témoins ?

XVIIIe siècle : Plus grande place des valets dans le théâtre (qu’au XVIIe siècle)

XVIIIe siècle > prépare la Révolution, les idées évoluent.

XVIIIe siècle > siècle des Lumières, de la réflexion et de la remise en cause de l’ordre établi.

 

I- Des personnages souvent meneurs de jeu (meneurs de comédie) 

            A- Des personnages simples et sympathiques

• Valets : personnages souvent sympathiques, qui touchent le spectateur.

• Apportent de la légèreté au spectacle. Cf. Charlotte et Figaro > frais, amoureux…

• Ont moins appris les « codes mondains » => plus franches (> comique).

• Parlent moins bien que leurs maîtres > aspect comique.

 

NB : la soubrette, la servante est souvent jeune et fraîche, quoique moins policée que sa maîtresse > attire souvent les hommes. Cf. Le comte d’Almaviva très intéressé par Charlotte.