fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Paul Eluard, Le Temps déborde, « Notre vie ». | Commentaires composés | Eluard

Commentaires composés | Eluard

Paul Eluard, Le Temps déborde, « Notre vie ».
Notre vie tu l'as faite elle est ensevelie...

 

  1. Notre vie tu l'as faite elle est ensevelie
  2. Aurore d'une ville un beau matin de mai
  3. Sur laquelle la terre a refermé son poing
  4. Aurore en moi dix-sept années toujours plus claires
  5. Et la mort entre en moi comme dans un moulin

 

  1. Notre vie disais-tu si contente de vivre
  2. Et de donner la vie à ceux que nous aimions
  3. Mais la mort a rompu l'équilibre du temps
  4. La mort qui vient la mort qui va la mort vécue
  5. La mort visible boit et mange à mes dépens

 

  1. Morte visible Nush (1) invisible et plus dure
  2. Que la soif et la faim à mon corps épuisé
  3. Masque de neige sur la terre et sous la terre
  4. Sources des larmes dans la nuit masque d'aveugle
  5. Mon passé se dissout je fais place au silence.

 

 

1. Nush : Eluard l’épousa en 1934 ; sa mort, en 1946, le bouleversa.

 

Extrait du corrigé :

Poème écrit en l’hommage de Nush.

15 alexandrins.

3 strophes de 5 vers (5 quintiles).

Poème qui ne rime pas, mais des sons reviennent car il y a des répétitions.

Anaphore de « Notre vie » ; « Aurore » ; « La mort » ; « mort(e) visible ».

Poème sans ponctuation.

Césure qui se fait principalement à l’hémistiche : rythme régulier.

 

I- La fin

            A- Fin de leur vie

• « Notre vie tu l’as faite elle est ensevelie » : deux verbes au passé composé (temps composé => action révolue).

- « Notre vie » : 2e personne du pluriel = le poète et la femme aimée.

NB : Vie de Nush => bonheur. Ex : « si contente de vivre »…

• Le titre « Notre vie » qui est repris dans le poème à 2 reprises + « donner la vie ». Or, dès le vers 1, on sait que cette vie est « ensevelie ».

- Ex : « tu l’as faite » VS « ensevelie ». « l’as faite » : la femme est celle qui a construit leur vie.

• Fin de la vie sur terre.

Cf. l’anaphore d’« aurore ». Ex : « Aurore d'une ville un beau matin de mai » : vie, naissance d’un jour, printemps, beauté… VS « Sur laquelle la terre a refermé son poing » : enfermement, fin de vie…

Lorsque Nush meurt, fin de leur vie. Cf. « ensevelie » : enterrée, finie, morte… 

=> Tout le bonheur qui accompagnait la vie du poète avec Nush est mort avec la femme…