fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Queneau, Mon beau Paris | Commentaires composés | Queneau | Poésie

Commentaires composés | Queneau | Poésie

Queneau, Mon beau Paris

Raymond Queneau, Mon beau Paris

 

Maisons lépreuses

maison cholérique

maisons empestées

 

bâtisses fienteuses

 

immeubles atteints de rougeole

de scarlatine

de vérole

 

pavillons chlorotiques

pavillons scrofuleux

pavillons rachitiques

 

hôtels particuliers

constipés

 

baraques

 

taudis

 

Extrait du corrigé

Raymond Queneau : écrivain du XXe siècle et cofondateur du groupe littéraire Oulipo.

Il est resté connu pour avoir écrit le fameux roman Zazi dans le métro.

 

Mon beau Paris :

Poème en vers libres.

 

Le poète a cherché à maintenir des rimes

ex : « lépreuses ; fienteuses » ; « rougeole ; vérole » ; « chlorotiques ; rachitiques » ; « particuliers ; constipés ».

 

Qualité des rimes.

Rimes pauvres (1 son en commun)

Ex : "particuliers ; constipés" {e}

 

Rimes suffisantes (2 sons communs).

Ex : « rougeole ; vérole » {o l}

 

Rimes riches (3 sons communs et plus).

Ex : « chlorotiques ; rachitiques » {t i k}

 

 

• Montrez que dès les premiers vers, le lecteur comprend l’opposition nette entre le titre « Mon beau Paris » et le poème.

Ex : « Maisons lépreuses / maison cholérique / maisons empestées »

- Anaphore de « maisons », « pavillons » + adjectifs très péjoratifs qui renvoient à la maladie.