fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Isaac de Benserade, Sur la ville de Paris | Commentaires composés | Benserade | Poésie

Commentaires composés | Benserade | Poésie

Isaac de Benserade, Sur la ville de Paris

Isaac de Benserade, Sur la ville de Paris

 

 

Rien n'égale Paris ; on le blâme, on le loue ;

L'un y suit son plaisir, l'autre son intérêt ;

Mal ou bien, tout s'y fait, vaste grand comme il est

On y vole, on y tue, on y pend, on y roue.

 

On s'y montre, on s'y cache, on y plaide, on y joue ;

On y rit, on y pleure, on y meurt, on y naît :

Dans sa diversité tout amuse, tout plaît,

Jusques à son tumulte et jusques à sa boue.

 

Mais il a ses défauts, comme il a ses appas,

Fatal au courtisan, le roi n'y venant pas ;

Avecque sûreté nul ne s'y peut conduire :

 

Trop loin de son salut pour être au rang des saints,

Par les occasions de pécher et de nuire,

Et pour vivre longtemps trop prés des médecins.

 

 Extrait du corrigé : 

 

Isaac de Benserade :

Poète du genre précieux, courtisan et dramaturge du XVIIe siècle.

Isaac de Benserade est notamment le protégé du cardinal de Richelieu et de Louis XIV.

 

 

"Sur la ville de Paris" :

Sonnet > forme fixe composée de quatorze alexandrins, organisés en deux quatrains à rimes identiques embrassées + de deux tercets.

- Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA.

Ex : « joue ; naît ; plaît ; boue »

- Rimes du type CCD, EDE dans les tercets > sonnet français.

Ex : « appas ; pas ; conduire ; saints ; nuire ; médecins. »

 

 Quelle vision de Paris nous est donnée par le poète ?

 

I- Une capitale fascinante

              A- Une ville hors normes

• « Rien n'égale Paris ; on le blâme, on le loue » :

- 6/6

- Personnification de Paris.

- « Rien n'égale Paris » > position particulière de Paris, supériorité. Prise de position personnelle du poète.

Cf. « vaste grand comme il est » > insiste sur sa grandeur.

• Montrez les différents aspects de Paris.