fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Paul Verlaine, Romances sans paroles, « Malines ». | Commentaires composés | Verlaine

Commentaires composés | Verlaine

Paul Verlaine, Romances sans paroles, « Malines ».
Vers les prés le vent cherche noise...

 

  1. Vers les prés le vent cherche noise
  2. Aux girouettes, détail fin
  3. Du château de quelque échevin,
  4. Rouge de brique et bleu d'ardoise,
  5. Vers les prés clairs, les prés sans fin...

 

  1. Comme les arbres des féeries,
  2. Des frênes, vagues frondaisons,
  3. Êchelonnent mille horizons
  4. A ce Sahara de prairies,
  5. Trèfle, luzerne et blancs gazons.

 

  1. Les wagons filent en silence
  2. Parmi ces sites apaisés.
  3. Dormez, les vaches ! Reposez,
  4. Doux taureaux de la plaine immense,
  5. Sous vos cieux à peine irisés !

 

  1. Le train glisse sans un murmure,
  2. Chaque wagon est un salon
  3. Où l'on cause bas et d'où l'on
  4. Aime à loisir cette nature.
  5. Faite à souhait pour Fénelon.

Extrait du corrigé :

  

Paul Verlaine (30 mars 1844- 8 janvier 1896) : surnommé « le Prince des Poètes », il est toutefois également à l’origine de l’expression des « poètes maudits »,

Verlaine est avant tout le poète des clairs-obscurs et sa poésie le rapproche des œuvres impressionnistes.

 

 Romances sans paroles : recueil de 1874, composé de poèmes courts qui évoquent des paysages intérieurs, sentiments de mélancolie (rupture avec sa femme), croquis de voyage. Le substantif romanceaccentue la musicalité des vers.

 

« Malines » : 14e poème du recueil Romances sans paroles. Appartient à la section Paysages belges.

Malines : ville de Belgique en région flamande.

 

Vocabulaire :

Échevin : magistrat adjoint au bourgmestre, aux Pays-Bas et en Belgique.

Frondaison : branches et feuilles d'un arbre ou. d'un bois, d'une forêt…> ensemble du feuillage d'un groupe d'arbres.

 

Poème composé de 4 strophes de 5 vers => 4 quintils.

20 octosyllabes.

Rimes embrassées du type ABBA dans les 4 premiers vers de chaque strophe ; le vers 5 rime avec le vers 3, de manière croisées.

Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

 

Poème qui peint un paysage à travers la vitre d’un train.

 

I- Tableau 

            A- Description

• Poème qui est consacré à l’évocation de paysages.

- Champ lexical de la nature. Cf. « les prés » (répété 3 fois) ; « les arbres » ; « frênes » ; « frondaisons » ; « prairies » ; « Trèfle, luzerne et blancs gazons » + « taureaux »…

Paysage d’été. Cf. « blancs gazons » et « Sahara »… Paysage sous le soleil très chaud. qui installe le paysage dans l'irréalité.

Évocation d’habitations. Cf. strophe 1 par exemple.

• Importance des couleurs. Cf. « irisé » ; « Rouge de brique et bleu d'ardoise » ; « blancs gazons » + mots et expressions qui contiennent l’idée de couleur. Ex : « prés » et « prairies » > idée de vert.