fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : La Fontaine, L'Homme et son image | Commentaires composés | La Fontaine | Fable

Commentaires composés | La Fontaine | Fable

La Fontaine, L'Homme et son image

La Fontaine, Fables, I, 11, « L’homme et son image »

 

1.      Un homme qui s'aimait sans avoir de rivaux

2.      Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.

3.      Il accusait toujours les miroirs d'être faux,

4.      Vivant plus que content dans son erreur profonde.

5.      Afin de le guérir, le sort officieux

6.      Présentait partout à ses yeux

7.      Les Conseillers muets dont se servent nos Dames :

8.      Miroirs dans les logis, miroirs chez les Marchands,

9.      Miroirs aux poches des galands,

10. Miroirs aux ceintures des femmes.

11. Que fait notre Narcisse ? Il va se confiner

12. Aux lieux les plus cachés qu'il peut s'imaginer

13. N'osant plus des miroirs éprouver l'aventure.

14. Mais un canal, formé par une source pure,

15. Se trouve en ces lieux écartés ;

16. Il s'y voit ; il se fâche ; et ses yeux irrités

17. Pensent apercevoir une chimère vaine.

18. Il fait tout ce qu'il peut pour éviter cette eau ;

19. Mais quoi, le canal est si beau

20. Qu'il ne le quitte qu'avec peine.

21. On voit bien où je veux venir.

22. Je parle à tous ; et cette erreur extrême

23. Est un mal que chacun se plaît d'entretenir.

24. Notre âme, c'est cet Homme amoureux de lui-même ;

25. Tant de Miroirs, ce sont les sottises d'autrui,

26. Miroirs, de nos défauts les Peintres légitimes ;

27. Et quant au Canal, c'est celui

28. Que chacun sait, le Livre des Maximes.

 

 

 

 Extrait du corrigé :

Jean de La Fontaine (1621-1695) : poète, moraliste, dramaturge, librettiste et romancier qui a vécu au temps de Louis XIV.

 

Ses Fables, écrites entre 1668 et 1694, constituent la principale œuvre poétique du classicisme, et l'un des plus grands chefs d'œuvre de la littérature française.

Ces fables furent écrites dans un but éducatif et étaient adressées au Dauphin.

 

 

« L’homme et son image » :

Cela renvoie au mythe de Narcisse, qui était tombé amoureux de son image.

Fable composée de 28 vers : alternances d’alexandrins et d’octosyllabes.

 

I- Une fable

            A- Un poème

• Montrez que cette fable est avant tout un poème > une œuvre en vers relativement courte, facile à lire…

+ Jeux sur les sons, etc.

Cf. la disposition des rimes > le fabuliste a varié la disposition de ses rimes => rythme.

- Rimes qui peuvent être suivies, du type AABB

Ex : « aventure ; pure ;  écartés ; irrités »

- Croisées, du type ABAB

Ex : « autrui ; légitimes ; celui ; Maximes »

- Embrassées, du type ABBA

Ex : « Dames ; Marchands ; galands ; femmes »