fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : À la manière de Montesquieu, vous écrirez une lettre en adoptant le regard d’un étranger en évaluant trois aspects de la société française actuelle (2015). | Ecritures d'invention | Montesquieu

Ecritures d'invention | Montesquieu

À la manière de Montesquieu, vous écrirez une lettre en adoptant le regard d’un étranger en évaluant trois aspects de la société française actuelle (2015).

 Extrait du corrigé : 

 

À la manière de Montesquieu, vous écrirez une lettre en adoptant le regard d’un étranger en évaluant trois aspects de la société française actuelle (2015).

 

Vous devez écrire une lettre comme le fait Montesquieu dans les Lettres persanes => ton satirique.

• Lettre : vous la datez et précisez bien le lieu > Paris, Lyon, Marseille, Gien, Auxerre… comme vous le souhaitez.

Avant de raconter la coutume ou le fait de société que vous allez développer, n’oubliez pas les formules de politesse (même s’il s’agit d’un ami).

 

• Évoquez 3 faits de notre société.

 

La liste est longue : le manque de liberté d’expression (cf. les assassinats à « Charlie Hebdo » et l’Hyper Casher…) / la pollution qui ruine notre planète à petits feux  / la pauvreté dans le pays avec des clochards partout dans les rues / l’impolitesse des gens qui vous marchent sur les pieds, vous bousculent / les enfants de plus en plus jeunes qui deviennent de véritables délinquants (mais que font les parents ?…) …

 

NB : abstenez-vous de toutes familiarités (« salut mon pote » ne fera pas du tout plaisir à votre professeur de français. De plus, il s’agit d’un exercice d’écriture => à vous d’être ironique sans aucune familiarité ni grossièreté).

 

Exemple rédigé :

            Cher Cacambo/Yidi/ Yéti/ Cornélius (inventez le nom de votre ami, il faut juste qu’il fasse « exotique », à l’opposé de Jean Martin !),

 

            J’espère que tu vas bien et que ta famille se porte à merveille. Comme tu dois le deviner, je t’écris de France, où je vis depuis maintenant un an. Et oui, ça y est, je vis dans la patrie de Voltaire et d’Hugo. C’est merveilleux d’être là, si loin de mon petit village, dans ce pays dont on nous a tant parlé. Tout est plus grand que chez nous, tout va plus vite aussi. Chaque matin, je vois la Tour Eiffel, et chaque nuit, je la vois qui s’illumine : c’est magique !

            Cependant, la France n’est pas un paradis sur terre, loin de là.