fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : En partant des textes du corpus, vous vous demanderez si la tâche du romancier, quand il crée des personnages, ne consiste qu'à imiter le réel. | Dissertations | roman

Dissertations | roman

En partant des textes du corpus, vous vous demanderez si la tâche du romancier, quand il crée des personnages, ne consiste qu'à imiter le réel.
Vous vous appuierez aussi sur vos lectures personnelles et les œuvres étudiées en classe.

 En partant des textes du corpus, vous vous demanderez si la tâche du romancier, quand il crée des personnages, ne consiste qu'à imiter le réel.

Vous vous appuierez aussi sur vos lectures personnelles et les œuvres étudiées en classe.

 

 

 

 

 Extrait du corrigé :

NB : le roman est un genre qui a longtemps été très méprisé. Ex : Balzac n’a jamais été admis à l’Académie française car il n’était que romancier. Le roman a, jusqu’à la fin du XIXe siècle, été considéré comme un genre mineur, bien inférieur à la tragédie, à la poésie… Les auteurs de roman ont donc souvent été en désir de reconnaissance.  C’est une des raisons (cf. aussi l’influence de Walter Scott) pour lesquelles les romanciers ont souvent écrit des romans réalistes, des romans qui peignent la réalité > et donc des personnages réalistes.

 

Le personnage est-il un reflet du réel ?

Le romancier doit-il, lorsqu’il invente un personnage, peindre le réel ?

L’écriture peut-elle permettre de dépasser le réel ?

 

 

I- Un héros vraiment réaliste 

Flaubert a écrit : « Tout ce qu'on invente est vrai [...] Ma pauvre Bovary, sans doute, souffre et pleure dans vingt villages de France à la fois, à cette heure même ».

            A- Une présentation réaliste

Le personnage de roman est fictif mais il est aussi souvent le reflet de la réalité. Cf.  romanciers qui ont voulu peindre des personnages très réels.

• Cf. les types de Balzac. Sur le plan physique : le personnage est solidement campé dans un corps avec ses traits caractéristiques, et des détails particuliers susceptibles de suggérer des traits psychologiques.

+ Balzac donne de nombreuses précisions sur le cadre de vie et les habitudes du personnage et de ses proches. Ex : Dans Eugénie Grandet => découverte (et description) de Grandet père (> type de l’avare), d’Eugénie et de sa mère, de la Grande Nanon mais aussi de plusieurs habitants de Saumur et de Charles.

• Maupassant : Préface de Pierre et Jean => « Faire vrai consiste à donner l’illusion complète du vrai ».