fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Vous devez écrire à un ami qui n'est pas tenté par la lecture de l'Ile des Esclaves de Marivaux pour l'inciter à le lire. | Ecritures d'invention | Marivaux | Théâtre

Ecritures d'invention | Marivaux | Théâtre

Vous devez écrire à un ami qui n'est pas tenté par la lecture de l'Ile des Esclaves de Marivaux pour l'inciter à le lire.

 Extrait du corrigé :

   Il s’agit de rédiger un texte argumentatif qui persuade votre ami de lire L’Ile des Esclaves de Marivaux. De fait, il vous faut, en tout premier lieu, réfléchir en quoi cette œuvre peut être très intéressante et de regrouper ces idées sous deux ou trois grandes parties/ paragraphes.

 

              « Soyez convaincant », faites vraiment comme si vous croyez à vos arguments et n’hésitez pas à bien illustrer vos propos par des exemples qui prouveront que vous n’avez pas ces idées « comme ça » mais qu’elles sont motivées par votre connaissance de la pièce de Marivaux.

 

              Lors de la rédaction de la lettre, veillez bien à rendre cohérents les arguments => c’est-à-dire, veillez à bien illustrer vos propos d’exemples appropriés. Ne faites pas un catalogue de la Redoute des avantages de L’Ile aux esclaves ! => Regroupez bien vos idées. NB : si vous devez lui conseiller la lecture, abstenez-vous de résumer l’œuvre par contre, il serait pertinent de dire en quoi elle est intéressante, de quel sujet elle traite, etc.

Vous pouvez aussi rapidement présenter Marivaux et le contexte d’écriture.

NB : bien que vous deviez écrire à un ami, évitez toute familiarité (mais cela ne veut pas dire que vous le vouvoierez et que vous direz des « diantre, dieu que cette œuvre est splendide » !).

 

              Nous n’allons pas rédiger votre lettre, ce serait trop facile pour vous et pas assez personnel (de plus, ça ne vous aiderait à pas à passer votre bac !). Par contre, nous allons vous donner matière à réfléchir, des arguments et des idées que vous pourrez reprendre dans votre travail – à vous d’y intégrer les exemples de votre corpus.

Nous avons joints à ces arguments, des exemples rédigés signalés par * « … »* => à vous de les développer, de les incorporer à votre devoir, de vous en inspirer).