fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Dans un texte libre, mais sous forme de journal personnel, vous exposerez ce que vous inspire le roman réaliste et naturaliste. | Ecritures d'invention | roman

Ecritures d'invention | roman

Dans un texte libre, mais sous forme de journal personnel, vous exposerez ce que vous inspire le roman réaliste et naturaliste.

 Extrait du corrigé :

Dans un texte libre, mais sous forme de journal personnel, vous exposerez ce que vous inspire le roman réaliste et naturaliste.

 

 

Même si la forme du devoir est plus souple qu’une dissertation, ce sujet vous demande de réfléchir réellement à la question.

> Qu’apporte un roman réaliste et naturaliste. Ce devoir ne demande pas de différencier ces deux formes, mais plutôt de réfléchir à la question du réalisme dans le roman.

 

 

Dans un 1e temps, nous allons vous donner des éléments de réflexion :

 

La volonté de dire la réalité à travers le roman

Cf. définition de Stendhal, « un roman, c’est un miroir que l’on promène le long d’un chemin ». Réalisme : miroir => reflète la société, photographie.

• Les romanciers français sont très influencés par Walter Scott => vogue du roman historique qui distrait et instruit. La voie du « roman social » est ouverte.

• Évoquez la Comédie Humaine : roman total qui veut concurrencer l’État civil + projet de faire une étude des mœurs => Balzac veut dépasser ce rôle de « secrétaire de la société » qui note tout, de simple conteur, il se veut philosophe et penseur du politique. Cf. la fonction romanesque du « type ».

• Pour le romancier naturaliste, il s’agit de faire se mouvoir ses personnages placés dans une histoire particulière et de vérifier que la succession des faits est conforme au déterminisme.

 

• Les romanciers qui veulent décrire la réalité s’attachent donc à bien situer leur histoire dans un cadre, dans une temporalité…

Noms de villes, observation minutieuse des milieux sociaux.

Ex : l’incipit de La Bête humaine > le romancier ancre son roman dans un cadre réaliste, dans un quartier de Paris.

Cf. « impasse d’Amsterdam » ; « rue de Rome » ; « le pont de l’Europe » ; « tunnel des Batignolles »…

=> Quartier de la gare Saint-Lazare, à Paris + univers ferroviaire.