fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Question de corpus : Que nous apprennent ces textes sur les personnages qui les déclament ? | Devoirs divers | Théâtre

Devoirs divers | Théâtre

Question de corpus : Que nous apprennent ces textes sur les personnages qui les déclament ?
Corpus : Musset, Lorenzaccio, acte IV, scène 3 Molière, L’Avare, acte IV, scène 7 Rostand, Cyrano de Bergerac, acte II, scène 8

 Question de corpus : Que nous apprennent ces textes sur les personnages qui les déclament ?

 

Corpus :

Musset, Lorenzaccio, acte IV, scène 3

Molière, L’Avare, acte IV, scène 7

Rostand, Cyrano de Bergerac, acte II, scène 8

 

 

Le corpus est composé de trois extraits de pièces de théâtre : une comédie de Molière, du XVIIe siècle, un drame romantique de Musset du XIXe siècle et une comédie dramatique de Rostand, de la fin du XIXe siècle.

Ces extraits offrent des monologues des personnages principaux (pour Lorenzaccio et Harpagon), et une longue tirade (de Cyrano) > les personnages parlant longuement, le spectateur découvre plus profondément leur personnalité.

Que nous apprennent ces textes sur les personnages qui les déclament ?

 

 

Point méthodologique :

Pour répondre à une question de corpus, il ne faut pas étudier chaque texte l’un après l’autre, mais bien trouver des thèmes communs et des différences entre chaque texte > il faut aller de l’un à l’autre.

NB : Ici nous nous donnons des éléments de réponse pour chacun des poèmes, à vous ensuite de construire votre réponse en comparant les textes les uns avec les autres.

 

 

Lorenzaccio :

Lorenzo est seul, et fait un point sur sa situation.

Méditation sur sa vie.

Cf. les nombreuses questions rhétoriques.

• « De quel tigre a rêvé ma mère enceinte de moi ? » :

- « tigre » > animal à la symbolique double > courage, force, mais aussi agressivité, colère…

=> Montrez que Lorenzo souligne l’ambivalence de son tempérament.

Ex : « j’ai aimé les fleurs, les prairies et les sonnets de Pétrarque » > douceur, poésie, calme…

Ce calme s’oppose à la violence du personnage.

Cf. le champ lexical de la mort.