fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Gilles Aillaux affirme qu'il est des pièces qui ne sont pas à « représenter mais à lire ». | Dissertations | Théâtre

Dissertations | Théâtre

Gilles Aillaux affirme qu'il est des pièces qui ne sont pas à « représenter mais à lire ».
Vous réfléchirez sur ce propos en vous aidant du corpus mis à votre disposition (Bérénice de Racine), des oeuvres que vous avez étudiées en classe (Dom Juan de Molière) et de votre expérience de spectateur.

Extrait du corrigé :

NB : cet avis est contradictoire / opposé à la pensée habituelle pour qui le théâtre est surtout fait pour être représenté.

             

I- Théâtre : un texte littéraire

              A- Un texte agréable à lire

• Cf. les lycéens et collégiens qui préfèrent avoir à lire une pièce de théâtre qu’un long roman !

=> par sa forme, le nombre de dialogues, la séparation en scènes et puis en actes le plus souvent (ce qui facilite les pauses dans la lecture), les entrées et sorties des personnages, leurs rôles souvent définis dans les didascalies du début (« père de…, mari de… » ; « amant de… et fils de… »…) : tout ce la fait que le texte de théâtre est agréable à lire, plus facile à suivre.

• Les nombreuses didascalies (par exemple dans les drames romantiques. Cf. V. Hugo) donnent des clefs de lecture et favorisent l’imagination du lecteur.

=> Véritable texte littéraire dont on apprécie la lecture.