fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : F. Dürrenmatt, La Visite de la vieille dame - Claire Zahanassian arrive de la droite… | Commentaires composés | Théâtre

Commentaires composés | Théâtre

F. Dürrenmatt, La Visite de la vieille dame - Claire Zahanassian arrive de la droite…

 F. Dürrenmatt, La Visite de la vieille dame - Claire Zahanassian arrive de la droite…

 

Claire Zahanassian arrive de la droite. C'est une inconfortable vieille carcasse de soixante-trois ans, habillée de noir, aux vêtements amples, avec un chapeau immense, un collier de perles, d'énormes bracelets d'or, parée comme une châsse ; impossible, mais précisément pour cela très femme du grand monde, d'une grâce peu commune en dépit de tout ce qu'elle a de grotesque. Sa suite se compose du valet de chambre Boby, dans les quatre-vingts ans, portant des lunettes noires ; de deux femmes de chambre avec des valises ; de son mari N° 7 (grand, svelte, moustache noire) qu'elle appelle Moby et qui porte un attirail complet de pêcheur à la ligne. Un chef de train très animé accompagne le groupe ; il porte casquette et sacoche rouge.

 

CLAIRE ZAHANASSIAN. C'est bien Güllen ?

LE CHEF DE TRAIN, essoufflé. Madame, vous avez tiré la sonnette d'alarme.

CLAIRE ZAHANASSIAN. Je tire toujours les sonnettes d'alarme.

LE CHEF DE TRAIN. Je proteste énergiquement. Dans ce pays, on ne tire jamais la sonnette d'alarme, même en cas d'alarme. Le respect de l'horaire est le premier de nos principes. Puis-je vous demander une explication ?

CLAIRE ZAHANASSIAN. Nous sommes bien à Güllen, Moby. Je reconnais ce triste trou. Là-bas, la forêt de l'Ermitage avec le ruisseau où tu pourras pêcher tes truites et tes brochets ; à droite, le toit de la grange à Colas.

ILL, comme au sortir d'un rêve. Clara !

LE PROVISEUR. La Zahanassian !

DES VOIX. La Zahanassian !

LE PROVISEUR. Le chœur mixte n'est pas prêt, ni le patronage.

LE MAIRE. Les gymnastes ! Les pompiers !

LE PASTEUR. Le sacristain !

LE MAIRE. Je n'ai pas ma redingote. Pour l'amour du Ciel ! Mon tube ! Mes petites-filles !

LE PREMIER. Clara Wäscher, Clara Wäscher !

Il part en courant en direction de la ville.

LE MAIRE, criant après lui. N'oubliez pas mon épouse.

LE CHEF DE TRAIN. J'attends une explication - ordre de service ! - au nom de la direction des Chemins de fer !

CLAIRE ZAHANASSIAN. Vous êtes un imbécile. Je veux juste visiter le patelin ; est-ce que je devais sauter de votre express en marche ?

LE CHEF DE TRAIN. Vous avez arrêté le Roland-Furieux uniquement parce que vous ?...

CLAIRE ZAHANASSIAN. Évidemment.

LE CHEF DE TRAIN. Madame, si vous désirez visiter Güllen, vous avez à votre disposition l'omnibus de 12 h 40 à Kalberstadt. Comme tout le monde. Arrivée à Güllen à 1 h 13.

CLAIRE ZAHANASSIAN. L'omnibus qui s'arrête à Loken, Brunnhübel, Beisen-bach et Leuthenau ? Prétendez-vous me faire perdre une heure pour traverser ce pays sinistre ?

LE CHEF DE TRAIN. Madame, cela vous coûtera cher.

CLAIRE ZAHANASSIAN. Boby, donne cent mille.

LA FOULE. Cent mille ?

Le valet de chambre obéit.

 

 Extrait du corrigé :

 

Friedrich Dürrenmatt (1921-1990) est un écrivain suisse de langue allemande.

La Visite de la vieille dame (Der Besuch der alten Dame) est une pièce de théâtre en trois actes, écrite en 1955 et jouée pour la première fois le 29 janvier 1956.

Elle est sous-titrée « une tragicomédie ».  

Pièce qui révèle à travers l'ironie, le grotesque et l'humour noir la véritable personnalité des personnages mis en scène.

 

I- L’arrivée de Claire Zahanassian

Présence importante des didascalies.

            A- Un étrange personnage

• Personnage dont on décrit d’abord son extérieur.

Cf. « collier de perles » ; « très femme du grand monde » ; « parée comme une châsse » ; « d'énormes bracelets d'or » > richesse du personnage.

+ « Sa suite » ; « deux femmes de chambre » ; « du valet » > femme qui a de l’argent.

Personnage très riche pour qui l’argent ne compte pas.Cf. « Madame, cela vous coûtera cher

Boby, donne cent mille.[…] Le valet de chambre obéit. »