fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Paul Verlaine, Après trois ans | Commentaires composés | Verlaine | Poésie

Commentaires composés | Verlaine | Poésie

Paul Verlaine, Après trois ans

 Paul Verlaine, Poèmes saturniens, Après trois ans

 

 

Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,

Je me suis promené dans le petit jardin

Qu'éclairait doucement le soleil du matin,

Pailletant chaque fleur d'une humide étincelle.

 

Rien n'a changé. J'ai tout revu : l'humble tonnelle

De vigne folle avec les chaises de rotin...

Le jet d'eau fait toujours son murmure argentin

Et le vieux tremble sa plainte sempiternelle.

 

Les roses comme avant palpitent ; comme avant,

Les grands lys orgueilleux se balancent au vent,

Chaque alouette qui va et vient m'est connue.

 

Même j'ai retrouvé debout la Velléda,

Dont le plâtre s'écaille au bout de l'avenue,

- Grêle, parmi l'odeur fade du réséda.

 

 Extrait du corrigé :

Verlaine est un poète du XIXe siècle (né le 30 mars 1844 et mort le 8 janvier 1896). Surnommé « le Prince des Poètes », il est toutefois également à l’origine de l’expression des « poètes maudits ».

 

Paul Verlaine, au début de sa carrière poétique, situe son art dans les tendances du Parnasse (cf. Leconte de Lisle, Hérédia, Bainville, etc.). Mais il est et demeure avant tout le poète des clairs-obscurs et sa poésie le rapproche des œuvres impressionnistes.

NB : Importance de la musicalité dans ses poèmes. Verlaine disait : « La poésie c'est le rythme ». Mais le rythme, c'est aussi la musique et ces deux éléments sont inséparables dans sa poésie. Sonorités, rythme, musicalité sont des points à ne pas négliger lors du commentaire d’un poème de Verlaine.

 

Les Poèmes Saturniens dévoilent sa profession de foi mais aussi des figures de style tout à fait personnelles pour suggérer sa sensualité, sa sensibilité avec une recherche de musicalité.

 

Verlaine était épris d’Élisa, sa cousine et sœur adoptive > elle refusa ses avances, et se maria en 1861 => 1e chagrin d’amour du poète.  

 

 

« Après trois ans » :

• Sonnet > forme fixe composée de quatorze vers de 14 alexandrins, organisés en deux quatrains et deux tercets.

- Rimes embrassées dans les quatrains, du type ABBA.

Ex : « chancelle ; jardin ; matin ; étincelle ».

- Rimes du type CCD, EDE dans les tercets > sonnet français.

Ex : « avant ; vent ; connue ; Velléda ; l'avenue ; réséda. »

 

- Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

Ex : « tonnelle ; rotin ».

 

Qualité des rimes.

Rimes pauvres (un son commun).

Ex : « jardin ; matin » [ɛ̃]

 

Rimes suffisantes (2 sons communs).

Ex : « rotin ; argentin » [t ɛ̃]

 

Rimes riches (3 sons communs et plus).

Ex : « tonnelle ; sempiternelle » [n ɛ l]

 

 

I- Retour

            A- Le poète

• Marques de 1e personne du singulier.

Ex : « je » ; « me » ; « j’ »…

> Poète qui parle en son nom.

 • Promenade matinale.

Cf. « Qu'éclairait doucement le soleil du matin » :

- calme, douceur.

• Soulignez la douceur du poème.