fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Pierre de RONSARD, Les Odes, « Ô Fontaine Bellerie ». | Commentaires composés | Ronsard

Commentaires composés | Ronsard

Pierre de RONSARD, Les Odes, « Ô Fontaine Bellerie ».
Ô Fontaine Bellerie/ Belle fontaine chérie...

 

  1. Ô Fontaine Bellerie,
  2. Belle fontaine chérie
  3. De nos Nymphes, quand ton eau
  4. Les cache au creux de ta source,
  5. Fuyantes le Satyreau,
  6. Qui les pourchasse à la course
  7. Jusqu'au bord de ton ruisseau,

 

  1. Tu es la Nymphe éternelle
  2. De ma terre paternelle :
  3. Pource en ce pré verdelet
  4. Vois ton Poète qui t'orne
  5. D'un petit chevreau de lait,
  6. A qui l'une et l'autre corne
  7. Sortent du front nouvelet.

 

  1. L'Été je dors ou repose
  2. Sur ton herbe, où je compose,
  3. Caché sous tes saules verts,
  4. Je ne sais quoi, qui ta gloire
  5. Enverra par l'univers,
  6. Commandant à la Mémoire
  7. Que tu vives par mes vers.

 

  1. L'ardeur de la Canicule
  2. Ton vert rivage ne brûle,
  3. Tellement qu'en toutes parts
  4. Ton ombre est épaisse et drue
  5. Aux pasteurs venant des parcs,
  6. Aux boeufs las de la charrue,
  7. Et au bestial épars.

 

  1. Iô ! tu seras sans cesse
  2. Des fontaines la princesse,
  3. Moi célébrant le conduit
  4. Du rocher percé, qui darde
  5. Avec un enroué bruit
  6. L'eau de ta source jasarde
  7. Qui trépillante se suit.

Extrait du corrigé :

Pierre de Ronsard (1er septembre 1524 - 27 décembre 1585) : poète qui fut l’un des plus importants au XVIe siècle. Appartient, comme son ami Du Bellay, à la Pléiade.

Surnommé le « Prince des poètes et poète des princes », Ronsard a écrit de des poèmes engagés et de la poésie « officielle » dans le contexte des guerres de religions, des épopée et de la poésie lyrique, connue à travers des recueils comme Les Odes (1550-1552) et Les Amours (Les Amours de Cassandre, 1552 - Les Amours de Marie, 1555 - Sonnets pour Hélène ,1578).

Dans ses poèmes lyriques, Ronsard développe les thèmes de la nature et de l’amour, associés aux références de l'Antiquité gréco-latine et à la forme du sonnet.  

 

Ode :

- À l’origine, il s’agissait d’un poème lyrique destiné à être chanté ou accompagné de musique.

- Dans son sens moderne, désigne un poème lyrique composé de strophes généralement identiques par le nombre et la mesure des vers, consacré à des valeurs importantes, à des sentiments intimes, etc.

 

« Ô Fontaine Bellerie » : ode composée de 5 strophes de 7 vers.

- Chaque strophe est composée de 7 vers de 7 syllabes.

- Dans chaque strophe, les 2e premières rimes sont suivies, du type AA, puis elles sont croisées  du type BCBC.

- Alternance respectée entre les rimes féminines (qui se terminent par –e, -es, -ent) et les rimes masculines.

« Ô Fontaine Bellerie » > hommage à la fontaine et à la nature.