fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : À la suite de la tirade de Néron (acte II, scène 2) qui déclare son amour excessif pour Junie, inventez ce que pourrait répondre Junie qui l'entend de l'appartement d'à-côté. | Ecritures d'invention | Racine | Théâtre

Ecritures d'invention | Racine | Théâtre

À la suite de la tirade de Néron (acte II, scène 2) qui déclare son amour excessif pour Junie, inventez ce que pourrait répondre Junie qui l'entend de l'appartement d'à-côté.

 Extrait du corrigé :

 

        

À la suite de la tirade de Néron (acte II, scène 2) qui déclare son amour excessif pour Junie, inventez ce que pourrait répondre Junie qui l'entend de l'appartement d'à-côté.

 

Junie

– Mon dieu, m’aimerait-il ?  Ce n’est pas possible, il ne peut pas être épris de la fiancée de son propre frère ! J’ai dû mal entendre. (Elle prête l’oreille aux propos qui se tiennent entre Néron et Narcisse). Cela semble donc vrai. Néron serait tombé subitement amoureux de moi.