fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Poésie, genre le mieux adapté au lyrisme ? | Dissertations

Dissertations

Poésie, genre le mieux adapté au lyrisme ?

 Extrait du corrigé :

I- L’expression des sentiments, lyrisme

A. de Musset, la fonction de la poésie est essentiellement lyrique : faire une perle d'une larme, telle est pour lui l'ambition d'un poète.

La poésie est le lieu de l’épanchement, de l’expression de ses sentiments.

              A- Le lyrisme

• Lyrisme > vient de lyre. Avant, la poésie était toujours chantée et accompagnée d’une lyre.

=> la poésie lyrique n’a dorénavant plus de rapport concret avec la musique mais elle reste très liée à l’idée d’harmonie et de mélodie (travail des sons, du rythme…).

• Ode : forme la plus ancienne et la plus noble (associe à l’idée de chant celle de célébration). Cf. Ronsard, Hugo, Claudel…

• Élégie => portée à méditer et déplorer le passage du temps, la finitude humaine… Cf. Du Bellay, Chénier, Lamartine.

• La ballade et la chanson. Cf. les Fêtes galantes (1869) et les Romances sans paroles (1874) de Verlaine, le mètre impair se voit-il préféré pour exprimer les incertitudes et les défaillances de la subjectivité. Cf. la Chanson du mal aimé de Guillaume Apollinaire.

• Lyrisme : exclamation et répétition, amplitude…

∆) Poésie qui exprime une émotion personnelle (amour, élan religieux, admiration devant la nature…)