fermer le formulaire

Contact / demande de sujet :

Vous souhaitez nous contacter, nous soumettre un sujet spécifique,
laisser nous un message par le formulaire ci-dessous.

Commande Suspendue !
En raison du grand nombre de demandes, et pour pouvoir les traiter au mieux, le site est fermé.

fermer le formulaire

Vos coordonnées

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités.

 
fermer le formulaire

DEJA INSCRIT : IDENTIFIEZ-VOUS

 

SUJET : Louis Antoine de Bougainville, Le Voyage autour du monde – J’ai plusieurs fois été, moi second ou troisième… | Commentaires composés

Commentaires composés

Louis Antoine de Bougainville, Le Voyage autour du monde – J’ai plusieurs fois été, moi second ou troisième…

Louis Antoine de Bougainville, Le Voyage autour du monde – J’ai plusieurs fois été, moi second ou troisième

 

J’ai plusieurs fois été, moi second ou troisième, me promener dans l’intérieur. Je me croyais transporté dans le jardin d’Eden : nous parcourions une plaine de gazon, couverte de beaux arbres fruitiers et coupée de petites rivières qui entretiennent une fraîcheur délicieuse, sans aucun des inconvénients qu’entraîne l’humidité. Un peuple nombreux y jouit des trésors que la nature verse à pleines mains sur lui. Nous trouvions des troupes d’hommes et de femmes assises à l’ombre des vergers ; tous nous saluaient avec amitié ; ceux que nous rencontrions dans les chemins se rangeaient à côté pour nous laisser passer ; partout nous voyions régner l’hospitalité, le repos, une joie douce et toutes les apparences du bonheur.

Je fis présent au chef du canton où nous étions d’un couple de dindes et de canards mâles et femelles ; c’était le denier de la veuve. Je lui proposai aussi de faire un jardin à notre manière et d’y semer différentes graines, proposition qui fut reçue avec joie. En peu de temps Ereti fit préparer et entourer de palissades le terrain qu’avaient choisi nos jardiniers. Je le fis bêcher ; ils admiraient nos outils de jardinage. Ils ont bien aussi autour de leurs maisons des espèces de potagers garnis de giraumons, de patates, d’ignames et d’autres racines. Nous leur avons semé du blé, de l’orge, de l’avoine, du riz, du maïs, des oignons et des graines potagères de toute espèce. Nous avons lieu de croire que ces plantations seront bien soignées, car ce peuple nous a paru aimer l’agriculture, et je crois qu’on l’accoutumerait facilement à tirer parti du sol le plus fertile de l’univers.

Les premiers jours de notre arrivée, j’eus la visite du chef d’un canton voisin, qui vint à bord avec un présent de fruits, de cochons, de poules et d’étoffes. Ce seigneur, nommé Toutaa, est d’une belle figure et d’une taille extraordinaire. Il était accompagné de quelques-uns de ses parents, presque tous hommes de six pieds.

Je leur fis présent de clous, d’outils, de perles fausses et d’étoffes de soie. Il fallut lui rendre sa visite chez lui ; nous fûmes bien accueillis, et l’honnête Toutaa m’offrit une de ses femmes fort jeune et assez jolie.

L’assemblée était nombreuse, et les musiciens avaient déjà entonné les chants de l’hyménée. Telle est la manière de recevoir les visites de cérémonie.

 

 

Extrait du corrigé :

 

Louis Antoine de Bougainville (1729 – 1811) est un officier de marine, navigateur et explorateur.

De 1766 à 1768, il une expédition autour du monde avec les vaisseaux La Boudeuse et l'Étoile, en compagnie de plusieurs scientifiques : botaniste, naturaliste et astronome. En 1771, il publie son journal de voyage, le Voyage autour du monde qui aura beaucoup de succès, mais qui créera quelques polémiques.

 

 

Dans cet extrait, il raconte la découverte d’un peuple, à son arrivée à Tahiti.

 

I- Un paradis

            A- Le récit de Bougainville

• Montrez qu’il s’agit d’un récit personnel > récit de voyage.

Bougainville parle en son nom, raconte son histoire.

Cf. le nombre de marques de la première personne du singulier.

Ex : « J’ai » ; « moi » ; « Je » ; « j’eus » ; « Je »…

Il y a aussi des marques de 1e personne du pluriel.

Ex : « nous » ; « notre » > il s’agit de l’équipage.